Faits divers – Justice

Franche-Comté: quelles conséquences sur la sécurité après les attentats de Bruxelles?

Par Bleuette Dupin, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon mardi 22 mars 2016 à 19:51

Les gares et les aéroports sous très haute surveillance
Les gares et les aéroports sous très haute surveillance © Maxppp - Tim Somerset

Le ministre de l'Intérieur a annoncé le déploiement de 1 600 policiers et gendarmes immédiatement après les attentats à Bruxelles, ce mardi. En Franche-Comté, quelles conséquences auront les mesures visant à renforcer la surveillance; notamment dans les lieux publics?

Quelques heures après le double attentat qui a endeuillé Bruxelles, mardi matin, la préfecture du Doubs souligne qu'il est trop tôt pour savoir comment les mesures annoncées par le ministre de l'Intérieur vont se décliner en Franche-Comté, notamment les 1600 policiers et gendarmes supplémentaires déployés dans l'Hexagone.

En Haute-Saône, la préfecture répond que la surveillance va être renforcée dans les lieux d'affluence (y compris gares) et sur les routes.

Pas plus de contrôle à l'aéroport de Dole

Plus de précision du côté du Jura, avec l'annonce du renfort des contrôles aux frontières avec la Suisse, et à l'aéroport de Dole, pour les bagages comme pour les passagers, y compris en transit.

Dole, c'est un petit aéroport, mais on n'est plus en sécurité nulle part"

"C'est un petit aéroport, se rassure Mohammed qui attend son épouse en provenance de Fès mardi midi à Dole-Jura, mais on n'est en sécurité nulle part".

Le directeur d'exploitation de l'aéroport, Jean-Jacques Berto explique : '"on est en état d'urgence depuis les attentats du mois de novembre. Les mesures de sûreté ont été prises avec des douaniers et des gendarmes sur tous les vols. Il n'y a rien de plus depuis cette période". Ce sont les mêmes mesures que sur les aéroports de Lyon ou Roissy. Mais du 100% sécurité, "on ne peut pas le garantir en dehors des pistes, puisque là personne ne va passer, on se connaît tous".

Présence renforcée dans les gares du Jura

Toujours dans le Jura, les trois principales gares ferroviaires de Mouchard, Dole et Lons-le-Saunier sont incluses dans le dispositif de renforcement de la présence policière.

De son côté, le chargé de communication de la SNCF en Franche-Comté souligne que les mesures annoncées par le ministre de l'Intérieur concernent avant tout la ligne TGV Thalys.

Quant à l'accès aux quais pour les seuls voyageurs munis d'un billet, les gares francs-comtoises ne seraient pas touchées, le dispositif viserait les gares de départ et de terminus, pas les gares de transit.

Enfin, l'opération anti-terroriste Sentinelle déclenchée après les attentats en France se poursuit. Les militaires du 19e régiment du Génie Civil de Besançon continuent leurs rotations, au même rythme pour l'instant: 61 militaires de la 1ère Compagnie de combat du Génie sont partis dimanche et lundi dernier pour six semaines de mission à Paris. Une durée de mission qui pourrait prochainement passer à huit semaines.