Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Francis Heaulme jugé pour le double-crime de Montigny-lès-Metz

Francis Heaulme condamné à perpétuité : la défense va faire appel

Au soir de la condamnation à la perpétuité de Francis Heaulme pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz, son avocate Me Glock a annoncé son intention de faire appel. Plus de 30 ans après le crime, il devrait donc y avoir une sixième procès.

Me Glock montre la feuille sur laquelle Francis Heaulme lui demande de faire appel.
Me Glock montre la feuille sur laquelle Francis Heaulme lui demande de faire appel. © AFP - Patruck Hertzog

Metz, France

S'achemine-t-on vers un sixième procès pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz ? C'est possible, c'est en tout cas l'intention affichée tard mercredi soir, à la cour d'assises de la Moselle, par l'avocate de Francis Heaulme, Me Glock. Le routard du crime a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir sauvagement tué deux enfants de 8 ans, Alexandre Beckrich et Cyril Beining. La justice lui reconnaît désormais onze meurtres. Mais dans un message écrit qu'il a fait passer à son avocate, il lui demande de faire appel.

VOIR AUSSI : Procès de Francis Heaulme aux assises de la Moselle : "Montigny, c'est pas moi !"

Au cours des plaidoiries, la défense de Francis Heaulme avait appelé à acquitter Francis Heaulme pour "clôturer cette affaire proprement". Ses quatre avocats refusaient de voir dans le routard du crime un coupable idéal, un coupable de substitution, dont la condamnation reposeraient sur des témoignages et des "probabilités". L'avocat général réclamait au contraire la perpétuité.

Pourquoi pas un sixième procès, un "vrai procès"

Après le verdict, Me Glock s'en est pris à la manière dont le président a mené les débats pendant quatre semaines. Pour elle, les droits de la défense n'ont pas été respectés. Alors, pourquoi pas un sixième procès, "qui soit un vrai procès".

VOIR AUSSI : Affaire de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme, le "routard du crime" comparaît pour un dixième procès

Une nouvelle condamnation pour Francis Heaulme, la dixième.  - Visactu
Une nouvelle condamnation pour Francis Heaulme, la dixième. © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu