Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Francis Heaulme jugé pour le double-crime de Montigny-lès-Metz

Francis Heaulme : l’homme qui pète les plombs et accuse des innocents pour se défendre

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu
Metz, France

Le comportement violent et étrange de Francis Heaulme à l'époque du double meurtre de Montigny-lès-Metz a été mis en lumière vendredi au quatrième jour d'audience de son procès devant la cour d'assises de la Moselle. On est aussi revenu sur ceux qu'il a accusés durant son parcours judiciaire.

Les avocats de Francis Heaulme lors de son procès pour le double meurtre de Montigny les Metz
Les avocats de Francis Heaulme lors de son procès pour le double meurtre de Montigny les Metz © Maxppp - PHOTOPQR/AlexandreMarchi

Les fêlures de Francis Heaulme à l'époque du double meurtre de Montigny-lès-Metz ont été évoquées vendredi au quatrième jour d'audience de son procès devant la cour d'assises de la Moselle. Il comparait jusqu'au 18 mai pour le meurtre de Cyril et Alexandre, assassinés à coups de pierre le 28 septembre 1986 à Montigny-les-Metz.

Un gars bizarre et inquiétant

Les témoins ont tous décrit ce comportement violent qui s'est amplifié après le double meurtre dont il est accusé. Tous parlent d’un garçon caractériel, coléreux, bizarre dans son comportement tous les jours. Pour ses collègues de travail, Heaulme était un personnage ingérable qui buvait et faisait souvent n'importe quoi. "Le patron l'avait embauché par pitié, parce qu'il connaissait sa grand-mère", explique un de ses anciens collègues.

Un comportement qui a changé

Ses anciens collègues de l'entreprise CTBE de Montigny les Metz se souviennent qu'un jour, son comportement a changé, peu après le double meurtre. Francis Heaulme était de plus en plus souvent alcoolisé. Il avait lancé des tuiles sur des clients sur un chantier et s'était saoulé sur un autre. Il a fait des menaces à un troisième.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Marjorie, la secrétaire de la CTBE raconte que Francis Heaulme l'a agressée. C'était une semaine après le double meurtre.

Il m'a collé contre un mur, Il était presque en furie, j'ai crié. Heureusement il y avait des chefs de chantier".

Dans son regard, on sent qu’elle imagine qu'elle aurait pu être l'une des victimes du tueur en série.

L’homme qui accuse ses anciens collègues et amis

Francis Heaulme a aussi mis en cause un certain nombre de personnes, anciens collègues ou amis d'enfance. Il désigne un ancien collègue, comme celui qui l'a convoyé en voiture lors du meurtre de Lyonelle Gineste. Il en accuse ensuite un second. Des magistrats qui ont instruit d’anciennes affaires sont aussi venus raconter les noms que Heaulme a donné durant les interrogatoires, des noms d’anciens collègues ou amis qui ont été mis hors de cause par la suite.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il y a trois ans, Heaulme avait désigné Henri Leclaire et expliqué qu’il l’avait vu monter sur le talus. Depuis Henri Leclaire a bénéficié d'un nom lieu et a été mis hors de cause.

Le procès Heaulme sans Francis Heaulme

Après une semaine de procès on a peu entendu l’accusé, ce que regrette Dominique Boh-Petit, l'avocate de Chantal Beining, la maman du petit Cyril

Francis Heaulme, on l’a vu une fois sortir de cette boite en verre. L’absence de Francis Heaulme au débat, ça fait un peu comme si on faisait le procès de Francis Heaulme sans Francis Heaulme"

Dominique Boh-Petit, l'avocate de la maman de Cyril parle d'un procès Heaulme sans Heaulme

A partir du 2 mai, on devrait se pencher sur l'enquête et sur le travail des magistrats qui ont instruit le dossier Heaulme, après l'acquittement de Patrick Dils. Le procès doit durer jusqu'au 18 mai.

A LIRE AUSSI : Procès de Francis Heaulme aux assises de la Moselle : "Montigny, ce n'est pas moi !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess