Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le procès de Francis Heaulme pour le double-crime de Montigny-lès-Metz

Francis Heaulme rejugé en décembre à Versailles pour le double meurtre de Montigny-Les-Metz

mardi 3 avril 2018 à 15:17 Par Rachel Noël, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Le procès en appel de Francis Heaulme pour le double meurtre de Montigny-Les-Metz se tiendra du 4 au 21 décembre devant le cour d'assises de Versailles. En mai 2017, le routard du crime avait été condamné à la perpétuité.

Francis Heaulme sera jugé une nouvelle fois devant la cour d'assises de Versailles en décembre
Francis Heaulme sera jugé une nouvelle fois devant la cour d'assises de Versailles en décembre © Maxppp - PHOTOPQR/AlexandreMARCHI

Montigny-lès-Metz, France

Le sixième procès consacré au double meurtre de Montigny-Les-Metz devrait avoir lieu devant la cour d'assises de Versailles du 4 au 21 décembre 2018. Les dates ont été confirmées par le parquet général de la Cour d'appel de Versailles. Plus de 32 ans après les faits, Francis Heaulme sera jugé pour le meurtre de deux enfants de 8 ans, Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Les deux enfants avaient été retrouvé tués à coups de pierre, sur un talus, le long d'une voix ferré à Montigny les Metz, le 28 septembre 1986

Une affaire hors norme

Dans cette affaire Patrick Dils a passé 15 ans derrière les barreaux avant d'être définitivement acquitté en 2002 après un troisième procès.

Pour Francis Heaulme, ce sera aussi le 3ème procès. Le premier en 2014 a été arrêté au bout de 2 jours. La cour d'appel de Metz avait alors demandé un supplément d'information. Le second procès, toujours devant la cour d'assises de la Moselle s'est tenu 3 ans après, en 2017.

Le 18 mai 2017, Francis Heaulme a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour d'assises de la Moselle. Il avait alors annoncé qu'il faisait appel du verdict.

Des faits qu'il a toujours nié

Francis Heaulme a toujours nié son implication dans le double meurtre de Montigny les Metz. Durant les quatre semaines procès à Metz, il avait à plusieurs reprises répété "Montigny, ce n'est pas moi".  Mais il a au moins reconnu une fois être monté sur le talus où ont été retrouvés les enfants.

Dans cette affaire de nombreux témoins sont décédés, et les scellés ont été détruits en 1995.

Un verdict motivé

Les ingrédients qui ont conduit au verdict sont à la fois multiples et complexes. Les éléments qui ont convaincus les jurés sont pour l'essentiel, la présence avérée de Francis Heaulme à proximité des lieux, les témoignages de ceux qui l'ont vu ce jour là et la similitude avec les autres meurtres du routard du crime.

La défense de Francis Heaulme a estimé qu'on faisait de lui un coupable idéal, un coupable de substitution, dont la condamnation reposait sur des témoignages et des "probabilités".

Francis Heaulme a déjà été condamné pour neuf autres meurtres, dont deux fois à perpétuité.