Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Attentat de Nice

Attentat de Nice : Franck, le "héros au scooter", a tenté de se suicider

-
Par , , France Bleu Azur, France Bleu

C'est un héros à Nice, un héros traumatisé depuis l'attentat du 14 juillet 2016. Franck avait sauvé plusieurs vies en essayant de stopper sur son scooter le camion fou qui a fait un carnage sur la promenade des Anglais.

Franck un de nos héros
Franck un de nos héros © Maxppp - Franck Fernandes / Nice Matin

Nice, France

Les policiers du RAID sont intervenus jeudi midi dans le quartier de Caucade à l'ouest de Nice. Franck, un des rescapés de l'attentat du 14 Juillet 2016, décoré de la Légion d’honneur pour sa conduite héroïque, qu'on surnomme "le héros au scooter", a tenté de mettre fin à ses jours. Retranché dans son appartement, il a dû être hospitalisé après un coup de folie

Il y a trois ans, le soir de l'attentat de Nice Franck avait essayé d'arrêter le camion fou sur la Prom' en jetant son deux-roues sous le poids lourd. 

Ces derniers temps, il allait mal. Le maire de Nice suit de près son parcours, prend très régulièrement de ses nouvelles. Christian Estrosi s'est rendu jeudi à son chevet, avec le préfet.

Franck s'est montré prêt le 14 juillet 2016 à sacrifier sa vie pour en sauver des dizaines d'autres et un sentiment de culpabilité, de ne pas en avoir fait assez, a grandi en lui.  Le traumatisme a pris au fil du temps de l'importance. 

"Franck est un héros, mais aussi une victime qu'il faut comptabiliser" (Christian Estrosi)

Choix de la station

France Bleu