Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fraude fiscale : Cristiano Ronaldo condamné à une peine de deux ans de prison commuée en amende

mardi 22 janvier 2019 à 12:17 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Cristiano Ronaldo a été condamnée mardi à une peine de deux ans de prison qu'il n'aura pas à purger et à une lourde sanction financière pour fraude fiscale, a annoncé le tribunal madrilène en charge de l'affaire.

Cristiano Ronaldo à Madrid le mardi 22 janvier 2019
Cristiano Ronaldo à Madrid le mardi 22 janvier 2019 © AFP - PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Poursuivi par le fisc espagnol pour évasion fiscale, Cristiano Ronaldo a été condamné à une peine de deux ans de prison commuée en amende pour fraude fiscale mardi en Espagne, dans le cadre d'un accord avec la justice.

Prison transformée en amende

La peine de prison sera commuée en amende de 365.000 euros. L'attaquant vedette portugais a été condamné en plus par le juge à payer une amende d'environ 3,2 millions d'euros.

Le tribunal de Madrid n'a pas été en mesure de préciser si cette somme s'ajoutait aux 18,8 millions que Ronaldo était convenu de payer au fisc aux termes d'un accord passé en juin dernier.

La peine infligée au footballeur portugais est restée inférieure ou égale à deux ans, ce qui lui épargnait tout séjour derrière les barreaux puisque le droit espagnol prévoit que les peines jusqu'à deux ans de prison ne sont généralement pas appliquées aux personnes sans antécédents judiciaires.

L'ancien attaquant vedette du Real Madrid, désormais à la Juventus de Turin, était visé par une enquête pour des irrégularités présumées liées à l'imposition de ses droits d'image perçus entre 2011 et 2014. Le fisc estimait le préjudice à 14,7 millions d'euros.

Le précédent Messi

Âgé de 33 ans, le quintuple Ballon d'or n'est pas le premier footballeur ayant maille à partir avec le fisc espagnol. 

En 2017, son rival Lionel Messi, star du FC Barcelone et de la sélection argentine, a été condamné à payer une amende de 255.000 euros pour fraude fiscale, remplaçant une peine de prison de 21 mois.

  - Visactu
© Visactu -