Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fréhel : un couple et son enfant de 6 ans chavirent de leurs kayaks

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le couple et sa petite fille de 6 ans ont été secourus dans une mer agitée au large de Fréhel. Partis en kayak depuis une plage de Sables-d'or-les-pins, alors qu'on leur avait déconseillé de prendre la mer, ils ont chaviré à quelques centaines de mètres au large.

Les deux kayaks ont chaviré à quelques centaines de mètres au large de Fréhel
Les deux kayaks ont chaviré à quelques centaines de mètres au large de Fréhel © Radio France - Johan Moison

Fréhel, France

Le couple de vacanciers et sa fille de 6 ans avaient décidé de faire du kayak de mer ce mardi matin malgré les conditions météo encore agitées. Sur la plage de Sables-d'or-les pins, plusieurs personnes leur déconseillent cette sortie. Mais les vacanciers prennent tout de même la mer. Le responsable du club nautique de Sables-d'or les voit partir, et décide de rester en veille. A la jumelle, il les aperçoit chavirer à quelques centaines de mètres. Il prévient les secours, mais décide d'aller les chercher lui-même avec un zodiac. Il récupère le couple avec son enfant, avant l'arrivée de l'hélicoptère dépêché sur place par le CROSS Corsen. 

2 à 3 fois plus d'interventions de secours en mer 

Depuis le coup de vent de lundi, les secours en mer ont réalisé près d’une centaine d’interventions, soit 2 à 3 fois plus que la moyenne journalière observée l’été.  Les interventions ont concerné des baigneurs, des kite-surfs, des planches à voile et des bouées de plage, des voiliers en difficulté et de nombreuses ruptures de mouillage.  Plus d’un 1/3 de ces opérations ont été dédiées au sauvetage de la vie humaine. Dans certains cas, l’issue de ces opérations de sauvetage aurait pu se révéler dramatique.  Ces opérations peuvent mettre en danger la vie des usagers de la mer, ainsi que celle de sauveteurs.

Les autorités appellent les estivants et les plaisanciers à la prudence

Face à cette recrudescence d’évènements en mer à proximité du littoral Atlantique, pour la plupart caractérisés par une méconnaissance de l’environnement marin, des conditions météorologiques et une expérience insuffisante, la préfecture maritime de l’Atlantique tient à rappeler aux usagers de la mer et du littoral certaines règles de base pour évoluer en toute sécurité, dans le respect des autres usagers. 

Avant chaque départ pour une activité nautique, les usagers de la mer et du littoral doivent impérativement adopter un comportement responsable basé sur la prudence, la vigilance, le respect strict des consignes de sécurité en vigueur, la bonne connaissance du milieu marin dans lequel l’excès de confiance est un danger permanent. Il est notamment fortement conseillé de :  

  • S’informer sur les conditions météorologiques (attention, les conditions peuvent évoluer rapidement sur le plan d'eau), et les données liées à la marée (horaires, coefficient, force des courants dans la zone), même à faible distance des côtes 
  • Disposer en permanence d’un moyen de communication : VHF ou téléphone portable dans une pochette étanche
  • Equiper tous les membres d’équipage ou les passagers de gilets de sauvetage ou vêtements à flottabilité intégrée (VFI) dès la montée à bord et durant toute la navigation
  • Prévenir quelqu’un à terre de l’heure de son départ et de son heure estimée de retour (et penser à l’avertir en cas de changement de programme, afin d’éviter inquiétude et fausse alerte).    

En cas d’urgence en mer, chaque minute compte. Sur le littoral ou près des côtes : il faut composer le 196, numéro national d’urgence dédié au sauvetage en mer. Ce numéro permet d’être directement en contact avec un CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) et les professionnels du sauvetage en mer. L’appel est gratuit depuis un téléphone fixe ou portable.

Choix de la station

France Bleu