Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fribourg-en-Brisgau : un Afghan, meurtrier présumé d'une étudiante, devant le tribunal

lundi 4 septembre 2017 à 17:37 Par Aude Raso, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Le procès de Hussein K., un migrant afghan, débute mardi à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg). Il est accusé du meurtre d'une étudiante de 19 ans en octobre 2016.

À Fribourg (Allemagne), au bord de la Dreisam, hommages à Maria, tuée en octobre 2016
À Fribourg (Allemagne), au bord de la Dreisam, hommages à Maria, tuée en octobre 2016 © AFP - PATRICK SEEGER / DPA

Une cinquantaine de témoins, dix experts, des dizaines de journalistes... C'est sous haute sécurité que débute mardi 5 septembre, devant le tribunal régional de grande instance de Fribourg (Bade-Wurtemberg, Allemagne), le procès d'un migrant afghan, accusé du meurtre de Maria L., une étudiante de 19 ans. Les faits remontent au 16 octobre 2016. Le cadavre de la jeune femme est retrouvé dans la Dreisam, la rivière qui traverse le sud de Fribourg. Elle a été étranglée et violée. Les analyses concluent à une mort par noyade. Deux mois plus tard, en décembre 2016, Hussein K. est arrêté.

C'est un simple cheveu, teint en blond, retrouvé sur la berge de la Dreisam, qui a permis aux 70 policiers mobilisés sur cette affaire de remonter jusqu'au suspect. L'ADN correspond à celui retrouvé sur le cadavre de Maria. Un gros travail sur la vidéosurveillance et le hasard d'une patrouille de police dans Fribourg permettront l'arrestation de Hussein K.

Une tournure politique et diplomatique

Le meurtrier présumé était-il mineur ou majeur au moment des faits ? C'est tout l'enjeu du procès, qui ne devrait pas se terminer avant début décembre. Hussein K. prétend qu'il avait 16 ans. Mais deux expertises estiment qu'il avait au moins 22 ans. Si cet âge est retenu, le suspect risque la perpétuité.

L'affaire a pris une dimension politique. Quand Hussein K. est arrêté, l'affaire des viols et des agressions sexuelles du Nouvel An 2016 à Cologne est dans toutes les têtes. Les migrants avaient été pointés du doigt, l'affaire venant conforter les détracteurs de la politique d'accueil d'Angela Merkel. Les migrants s'étaient finalement révélés minoritaires parmi les agresseurs de Cologne.

De politique, l’affaire du meurtre de Maria est également devenue diplomatique. De passage en Grèce, Hussein K. avait été condamné à 10 ans de prison pour l'agression d'une étudiante, en 2013. Le gouvernement allemand reproche aux autorités grecques de ne pas avoir signalé les antécédents judiciaires de cet homme avant son arrivée en Allemagne.