Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fuite de gaz à Guémené-sur-Scorff (56) : 300 personnes évacuées du collège Emile Mazé

lundi 14 janvier 2019 à 15:23 - Mis à jour le lundi 14 janvier 2019 à 16:36 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Depuis 8h ce lundi matin, une fuite de gaz a contraint 300 personnes à évacuer le collège Emile Mazé, à Guémené-sur-Scorff (56). La citerne qui alimente la cuisine du collège présentait une fuite, il a fallu l'intervention des pompiers pour résoudre le problème. Les collégiens sont rentrés chez eux.

Pompiers en intervention (illustration
Pompiers en intervention (illustration © Maxppp - Maxppp

Guémené-sur-Scorff, France

A 8h20 ce lundi matin, les pompiers du Morbihan ont reçu un appel leur signalant une fuite de gaz. Une fuite qui venait de la citerne du collège Emile Mazé à Guémené-sur-Scorff. Cette citerne alimente uniquement la cuisine du collège. 

Situation sous contrôle

300 personnes, élèves, personnel enseignant et non-enseignant ont rapidement du quitter les lieux par précaution. En début d'après-midi, la situation était sous contrôle et la fuite colmatée.

Le collège devrait fonctionner normalement demain."

Le Rectorat d'académie explique : "les élèves ont été évacués et les familles avisées pour venir chercher leurs enfants. Le collège devrait fonctionner normalement demain".

Cet incident arrive juste après l'explosion meurtrière à Paris dans une boulangerie du 9e arrondissement, où le gaz est aussi en cause.