Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fusillade à Bastia : un mort et un blessé grave devant l'aéroport

mardi 5 décembre 2017 à 12:18 - Mis à jour le mardi 5 décembre 2017 à 21:37 Par Thibaut Lehut, France Bleu RCFM et France Bleu

Un homme a été tué par balle et un autre très grièvement blessé, ce mardi matin vers 11h aux abord de l'aéroport de Bastia-Poretta (Haute-Corse). Les victimes sont Antoine Quilichini, dit "Tony le Boucher", et Jean-Luc Codaccioni, tous les deux fichés au grand banditisme.

La fusillade s'est produite aux abords de l'aéroport de Bastia.
La fusillade s'est produite aux abords de l'aéroport de Bastia. © Maxppp -

Ce sont donc bien deux figures du grand banditisme qui sont tombées dans le guet-apens qui leur a été tendu ce mardi matin sur le parking de l'Aéroport de Bastia-Poretta : Antoine Quilichini, dit "Tony le boucher", 50 ans, abattu et décédé sur place et Jean-Luc Codaccioni, grièvement blessé lors de la fusillade. Un troisième homme est légèrement blessé. Des faits qui se sont passés en plein jour et sous les yeux de nombreux témoins.

Une fusillade en plein jour, le ou les auteurs en fuite

C'est une terrible fusillade et une scène dure et des plus choquantes à laquelle ont dû assister en fin de matinée de nombreux témoins, des passagers en majorité tout juste débarqués de l'avion de Paris Orly. Dans cet avion avait pris place Jean-Luc Codaccioni, fiché au grand banditisme, responsable de la sécurité du PMU au Gabon. Un homme condamné à quatre ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de la préparation du meurtre en bande organisée de Jean-Claude Colonna, cousin de Jean Gé Colonna, abattu en juin 2008 à Pietrosella.

Détenu à la prison de Borgo, Jean Luc Codaccioni bénéficiait d'une permission qu'il devait passer hors de Corse. A son arrivée à Poretta ce mardi matin, il était attendu par Antoine Quilichini, surnommé "Tony le Boucher". Originaire de Calenzana, lui aussi fiché au grand banditisme, il venait de sortir de prison il y a peu, après avoir été condamné en février 2016 à quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis également dans l'affaire du meurtre en bande organisée de Jean-Claude Colonna.

C'est en sortant de l'aéroport qu'Antoine Quilichini et Jean-Luc Codaccioni ont été pris pour cible, sur le passage clouté qui traverse la zone du dépose minute, devant la station taxi de l'Aéroport. Un à deux hommes seraient venu à leur rencontre, à pied, depuis le parking. Ils ont fait feu à plusieurs reprises touchant les deux hommes. Ils ont ensuite pris la fuite en courant, rejoignant un complice qui les attendait au volant d'une voiture moteur en marche, au rond-point de l'aéroport. Les auteurs de cette fusillade avaient minutieusement préparé leur opération tout en prenant beaucoup de risques. En plein jour, à une heure de trafic important à l'aéroport où stationnent qui plus est des policiers et des pompiers. L'un des policiers de la PAF aurait tenté en vain d'intercepter le véhicule à bord duquel les tireurs se sont enfuis. Les enquêteurs vont désormais s'atteler à exploiter les multiples indices recueillis sur place, les témoignages également nombreux, le signalement du véhicule des tireurs, qui est toujours recherché, et bien entendu les images enregistrées par les caméras de surveillance de l'Aéroport de Poretta.

Un troisième homme atteint par une balle perdue

Un troisième individu, âgé de 35 ans est légèrement blessé par balle à la fesse. Il a été atteint par une balle perdue. La procureure de la République a précisé que cet homme "n'était a priori pas visé par les tirs mais cherchait plutôt à fuir la scène en question".

Une enquête a été confiée à ce stade à la police judiciaire de Bastia pour "les chefs d'assassinat en bande organisée et de tentative d'assassinat en bande organisée".

  - Aucun(e)
-