Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusillade à Rennes : l'un des blessés est mort, on en sait plus sur ce qu'il s'est passé

-
Par , France Bleu Armorique

L'un des deux jeunes blessés lors de la fusillade dans le quartier Cleunay de Rennes (Ille-et-Vilaine) ce mercredi 17 mars est décédé. Le déroulé des faits s'éclaircit mais le procureur de Rennes lance un appel à témoins.

Le drame s'est déroulé devant le Carrefour City.
Le drame s'est déroulé devant le Carrefour City. - Google Street View

L'un des deux jeunes tchétchènes blessés lors de la fusillade qui s'est déroulée ce mercredi 17 mars à Rennes dans le quartier Cleunay est décédé, annonce ce jeudi soir le procureur de la République. Hazmat Labazanov, 24 ans était dans un état de mort cérébral après avoir été touché à la tête. Son frère, Souleiman, 25 ans, blessé à la jambe, est toujours hospitalisé. Son pronostic vital n'est pas engagé.

Ce jeudi 18 mars, le procureur de la République de Rennes donne des détails sur ce qu'il s'est passé vers 13h40 à l'intersection des rues Ferdinand de Lesseps et Lerebourg Pigeonnière. D'après Philippe Astruc, "deux individus de type africain s'avancent vers un groupe de cinq jeunes" devant le magasin Carrefour City, repéré comme point de deal. Une altercation verbale éclate, l'un des deux hommes sort alors une arme de poing et tire deux coups de feu en direction de l'un des deux frères, il est touché à la tête.

Le jeune interpellé ne souhaite pas s'exprimer

Une course poursuite s'engage alors et de nouveaux coups de feu sont tirés. La seconde victime est alors blessée à la hanche. L'un des agresseurs, le tireur présumé, est interpellé quelques minutes plus tard par la police mais le second prend la fuite. Lors de sa garde à vue, l'homme de 21 ans a fait valoir son droit au silence selon le procureur de la République.

Si le visionnage des images de la vidéo-surveillance du magasin et de nombreux témoignages ont permis de faire avancer l'enquête, Philippe Astruc lance ce jeudi soir un appel à témoins. Toute personne ayant des informations à communiquer peut contacter la police judiciaire au 02 99 79 87 87.

Deux autres agressions mardi soir dans le quartier

La police cherche aussi à comprendre ce qu'il s'est passé la veille dans le quartier. Mardi 16 mars, entre 20h et 20h30, deux autres agressions ont eu lieu au même endroit. Un jeune homme a été blessé par balle au genou et un automobiliste a été poursuivi par trois jeunes qui ont dégradé son véhicule avec une batte de base-ball. 

Ce vendredi 19 mars, une information judiciaire sera ouverte pour meurtre en bande organisée, tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et détention d'armes de catégorie B. Le jeune homme interpellé devrait être placé en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess