Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

Fusillade à Strasbourg : l'eurodéputée ligérienne Françoise Grossetête confinée au Parlement européen

mercredi 12 décembre 2018 à 6:41 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Un homme a ouvert le feu ce mardi soir au centre-ville de Strasbourg. Trois personnes sont mortes et une dizaine sont blessées. La députée européenne de la Loire, Françoise Grossetête, a dû être confinée au Parlement européen.

L'eurodéputée de la Loire François Grossetête
L'eurodéputée de la Loire François Grossetête © Maxppp - Christophe Morin

Loire, France

Une fusillade a eu lieu ce mardi soir peu avant 20 heures en plein centre-ville de Strasbourg. Un homme, fiché S, a ouvert le feu à plusieurs reprises sur le célèbre marché de Noël. Trois personnes ont été tuées et au moins douze sont blessées. La population a été confinée pendant de longues heures. La députée européenne de la Loire, Françoise Grossetête, a été confinée, elle, au Parlement européen.

Sur son compte Twitter, la députée européenne raconte: "Confinée au Parlement européen de Strasbourg, mes pensées vont vers les victimes du terrible attentat du Marché de Noël et vers les forces de l’ordre qui démontrent une fois de plus leur courage au service de nos concitoyens".

TÉMOIGNAGE - Françoise Grossetête eurodéputée de la Loire

Françoise Grossetête a témoigné ce mercredi matin sur France Bleu Saint-Etienne Loire. "On terminait nos réunions et au moment de rejoindre nos hôtels on a appris qu'on avait absolument aucune possibilité de sortir du Parlement [...] on avait la chance d'être très protégés par rapport à la situation des strasbourgeois qui habitent dans le centre-ville et qui ont vécu cet attentat, nous n'avons aucune raison de nous plaindre".

"C'est terrible aussi pour la ville de Strasbourg qui a une réputation extraordinaire" — Françoise Grossetête

L'eurodéputée adresse ses pensées à toutes les victimes "On pense à ces victimes innocentes, c'est terrible pour leurs familles, c'est terrible aussi pour la ville de Strasbourg qui a une réputation extraordinaire avec son marché de Noël [..] je pense à tous ceux qui vont subir les conséquences de ce qui s'est passé aujourd'hui". 

Françoise Grossetête a déjà vécu les attentats de Bruxelles en mars 2016. L'explosion ayant eu lieu dans le métro était à deux pas du Parlement Européen où elle se trouvait.

La conseillère régionale du Rassemblement National Sophie Robert est également à Strasbourg. Elle écrit ceci sur les réseaux sociaux : "Depuis Strasbourg où je viens de vivre une soirée tragique, je constate que le gouvernement a mis en garde à vue plus de 1.000 gilets jaunes et par contre le fichier S radicalisé qui a tué quatre personnes et fait huit blessés, n’a pas été inquiété!"

"C'était la panique. Les gens criaient." — Sophie Robert

Sophie Robert a également témoigné ce mercredi matin sur France Bleu Saint-Etienne Loire. "On a entendu des coups de feu, on ne comprenait pas ce qui se passait [...] on a vu la police arriver [...] on ne savait pas trop comment réagir et puis très vite des restaurateurs nous ont dits de partir. C'était vraiment la panique. Les gens criaient". 

TÉMOIGNAGE - Sophie Robert conseillère régionale Rassemblement National