Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fusillade au siège de YouTube aux États-Unis : trois blessés, la tireuse s'est suicidée

mercredi 4 avril 2018 à 8:22 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Une femme a blessé par balles trois personnes mardi au siège de YouTube près de San Francisco, aux Etats-Unis. Elle a semé la panique parmi les salariés avant de se suicider sur place.

Le siège de YouTube à San Francisco
Le siège de YouTube à San Francisco © AFP - JOSH EDELSON

Une femme qui s'était plainte de YouTube a ouvert le feu mardi avec une arme de poing au siège du site internet de vidéos à San Bruno en Californie et fait trois blessés avant de se donner la mort, ont annoncé la presse et les autorités.

Pas un attentat selon le gouvernement

Selon la police, une femme s'est approchée d'un espace de restauration en plein air au siège de YouTube à l'heure du déjeuner et a commencé à tirer avant d'entrer dans le bâtiment. La police n'a diffusé aucune autre information sur la suspecte, ni sur ses motivations.

La fusillade de mardi ne relève pas d'un attentat, a déclaré à Reuters un responsable de la sécurité du gouvernement.

Trois blessés dont un grave

Selon un porte-parole de l'hôpital Zuckerberg General de San Francisco, qui a accueilli les trois blessés par balles, il s'agit de deux femmes de 32 ans et 26 ans, la première étant dans un état "sérieux" tandis que la seconde est atteinte moins gravement.

Un homme de 36 ans est quant à lui dans un état "critique".

Cette nouvelle fusillade intervient alors que le sempiternel débat sur les armes à feu aux Etats-Unis divise encore et toujours vivement l'opinion publique, notamment après la tuerie commise dans un lycée de Parkland, en Floride, le 14 février qui a fait 17 morts.

  - Visactu
© Visactu -