Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusillade avenue du Maréchal Juin à Belfort : le tireur présumé a été mis en examen

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un homme a été mis en examen dans l'affaire de la fusillade qui avait eu lieu en août dernier avenue du Maréchal Juin à Belfort. Deux jeunes avaient été pris pour cible par un tireur à scooter.

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Cécile Bidault

INFO FRANCE BLEU BELFORT MONTBÉLIARD. Un homme a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans l'affaire de la fusillade qui avait eu lieu dans la soirée du 19 août dernier, avenue du Maréchal Juin à Belfort. "L'homme s’est présenté spontanément aux services de police", a-t-on appris ce mercredi de source judiciaire. Il s'agit du tireur présumé.

Escroquerie sur fond de trafic de drogue ?

Vers 20h30 ce jour-là, deux habitants de Belfort qui se trouvaient à bord d'un véhicule en stationnement, avaient été la cible de coups de feu par un individu en scooter qui avait pris la fuite. Les deux jeunes visés avaient réussi à s'enfuir et n'avaient pas été blessés.

La piste d'un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue a très vite été privilégiée. Une source proche du dossier parle d'une "carotte de stup" entre concurrents d'un même quartier, c'est-à-dire une escroquerie liée au trafic de stupéfiants.

Le parquet de Belfort, qui avait ouvert une enquête pour tentative d'homicide volontaire, s'était depuis dessaisi au profit du pôle criminel de Montbéliard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess