Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusillade mortelle aux Izards à Toulouse : les deux suspects mis en examen

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Suite à la fusillade mortelle à la sortie du métro 3 Cocus à Toulouse, quartier des Izards, deux hommes sont mis en examen et placés en détention provisoire.

Photo d'illustration : C'est la quatrième fusillade en moins de trois semaines dans le quartier des Izards.
Photo d'illustration : C'est la quatrième fusillade en moins de trois semaines dans le quartier des Izards. © Radio France - Marc Bertrand

Les deux hommes interpellés lundi soir suite à la fusillade mortelle au quartier des Izards de Toulouse, ont été présentés ce vendredi matin au parquet, puis à un juge d'instruction. Un drame sur fonds de trafic de stupéfiants. Les suspects, âgés d'un vingtaine d'années, sont mis en examen pour meurtre en bande organisée et sont placés en détention provisoire

Lundi dernier vers 23h, un jeune homme de 19 ans est mort sous les balles à la sortie du métro 3 Cocus à Toulouse. Il était connu des services de police pour des affaires de stupéfiants. Deux hommes sont ensuite rapidement arrêtés près de leur voiture, dans laquelle les policiers découvrent un véritable arsenal : armes automatiques, armes longues et armes blanches. 

Quatrième fusillade en 3 semaines

Dans ce quartier toulousain, les fusillades deviennent une habitude. C'est la quatrième en l'espace de trois semaines. Quelques jours avant, un homme de 29 ans a été blessé par balle à la jambe rue Ernest Renan. Un peu plus tôt dans le mois, le 11 août un homme de 30 ans a été tué, et deux autres personnes blessées grièvement. Dans la même semaine, le 14 août cette fois, de nouveaux coups de feu ont été tirés sans faire de victime.

Au micro de France Bleu Occitanie, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a déclaré vouloir renforcer les effectifs de police dans la ville d'au moins 150 policiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess