Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusillade de Bastia : les témoins racontent

-
Par , , , France Bleu RCFM

Le quartier est sous le choc, les habitants de la résidence Sampiero, dans les quartiers sud de Bastia, sont traumatisés. Quelques heures après les faits, ils se sont retrouvés sur les lieux du drame.

A Bastia, l'acte de folie d'un homme fait un mort et cinq blessés
A Bastia, l'acte de folie d'un homme fait un mort et cinq blessés © Radio France - Jean-Pierre Brunini

Mettre des mots sur les faits tragiques de la veille ! Les habitants de la résidence Sampiero, située dans les quartiers sud de Bastia, se sont retrouvés le lendemain des faits sur les lieux où s’est déroulée la fusillade. La folie de Joseph Orsoni est dans tous les esprits. Elle est visible aussi dans l’immeuble, en de nombreux endroits, dans ses couloirs, sur les façades. Le bilan est très lourd. Gravement atteint à la jambe par des tirs de fusil de chasse, le gardien de l’immeuble est décédé des suites de ses blessures. Cinq autres personnes ont été blessées, deux gravement. 

Dans l'immeuble, les traces de la folie du forcené sont encore bien visibles - Radio France
Dans l'immeuble, les traces de la folie du forcené sont encore bien visibles © Radio France - Jean Pruneta

Pourquoi ? La question revient inlassablement mais ne trouve pas forcément de réponse.

Sur place, la parole se libère ... les mots pour thérapie !

Les habitants ont mis des mots sur les faits tragiques de la veille

Certains blessés sont toujours hospitalisés. Plus ou moins gravement touchés, les victimes sont aussi marquées moralement. 

Plusieurs victimes sont toujours hospitalisées

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu