Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusillade de Roye : Marcel Ruffet regrette d'avoir tué un gendarme

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Marcel Ruffet a exprimé des regrets mercredi à Amiens devant les assises de la Somme au deuxième jour de son procès. Cet ancien forain est accusé d'avoir tué trois membres d'une même famille dont un bébé, ainsi qu'un gendarme dans un camp de voyage à Roye en août 2015.

Marcel Ruffet a tué quatre personnes dont un bébé et un gendarme le 25 août 2015. Son procès dure dix jours
Marcel Ruffet a tué quatre personnes dont un bébé et un gendarme le 25 août 2015. Son procès dure dix jours © Maxppp -

Jugé à Amiens pour le meurtre de trois membres d'une même famille dont un bébé et d'un gendarme dans un camp de voyage à Roye en août 2015, Marcel Ruffet a affirmé mercredi qu'il regrettait d'avoir tué un gendarme.

« Je ne savais pas que c'était un gendarme, je veux payer pour le gendarme, c'est terrible », a déclaré l'accusé au deuxième jour de son procès consacré essentiellement à la personnalité des victimes.

À LIRE AUSSI : La fusillade de Roye devant les Assises de la Somme

Marcel Ruffet , un ancien forain de 73 ans, est accusé d'avoir tué le 25 août 2015 trois membres d'une même famille, une maman et son bébé, ainsi que le beau-père de la jeune femme, installés dans une caravane. Il a ensuite tiré sur un gendarme du peloton autoroutier de Roye qui intervenait dans le camp de nomade de Roye pour tenter de l'interpeller. Le militaire de 44 ans a succombé à ses blessures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess