Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fusillade à Metz-Nord : un mort et deux blessés graves

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un homme a ouvert le feu samedi soir à la limite entre les communes de Metz et Woippy. Une femme de 22 ans a été tuée. Son grand frère de 25 ans est entre la vie et la mort. Deux autres hommes ont été blessés. Le suspect, 49 ans, ivre au moment des faits, a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat. Il a été écroué.

Voiture de police (photo d'illustration)
Voiture de police (photo d'illustration) © Maxppp

Une fusillade a fait un mort et trois blessés, dont deux graves samedi soir à Metz, tout près de la commune de Woippy. Le tireur présumé armé d’un pistolet de calibre 9 mm a ouvert le feu vers 22h rue Pierre et Marie Curie. Une femme de 22 ans a été tuée au pied de son immeuble. Elle a reçu plusieurs balles. Son frère, âgé de 25 ans a été grièvement blessé. Dimanche soir, il était toujours entre à la vie et la mort à l'hôpital de Nancy. Un autre de 18 ans est blessé, tout comme un homme de 64 ans, plus légèrement touché. Sur les lieux de la fusillade, 15 douilles ont été trouvées.

Une altercation sur fond d'alcoolisation

L’auteur présumé des coups de feu, un homme de 49 ans est déjà connu des services de police. Il a été condamné en 2011 pour des "faits d'aggression sexuelle, de violence et de violences avec arme" , d'après le procureur de Metz. Pour ce qui est du mobile, il s'oriente vers "une altercation sur fond d'alcoolisation, à la suite d'une soirée dans le quartier."

Certains riverains ont assisté à la fusillade. Ils étaient dehors en famille et ont vu la scène.

Quartier réhabilité

Le sénateur maire Républicain de Woippy, François Grosdidier salue le sang froid des policiers. Il se dit aussi choqué. Ce quartier qui était une zone de non droit, il y a une quinzaine d'années, avait été réhabilité.

Il s'inquiète aussi de la propagation des armes ces dernières années . Un 9 mm, c'est une arme de guerre ou une arme de police. Quand il y a un incident aujourd'hui, il prend des conséquences beaucoup plus dramatiques.

Le tireur présumé a été maîtrisé par les policiers à l'aide d'un taser. Sa garde-à-vue a été prolongée dimanche soir. Il a été mis en examen lundi, pour assassinat et tentative d'assinat. Des faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu