Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fusillades de Paris : les Bordelais témoignent du choc sur les réseaux sociaux

samedi 14 novembre 2015 à 0:09 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

Onze mois après l'attentat de Charlie Hebdo, les attaques sur Paris ont provoqué une onde de choc partout en France. Les réactions affluent sur les réseaux sociaux. A Bordeaux comme ailleurs.

Les forces de l'ordre près du Bataclan à Paris.
Les forces de l'ordre près du Bataclan à Paris. © Maxppp

Paris a de nouveau été victime ce vendredi soir de plusieurs attaques terroristes dans les Xème et XIème arrondissements ainsi qu'au Stade de France. 

>>>> En direct, les dernières infos sur les attaques terroristes à Paris

Les réactions d'émotion ont immédiatement afflué sur les réseaux sociaux. Alain Juppé, le maire de Bordeaux, a évoqué des attaques "terribles", exhortant immédiatement le pays à "faire bloc face à ce défi mortel". 

Les politiques de tous bords ont rapidement réagi sur Twitter. Les messages témoignent de la même tonalité : émotion, stupéfaction et unité.

Les candidats aux élections régionales du mois de décembre se sont également exprimés à l'image du socialiste Alain Rousset qui a annoncé la suspension de sa campagne ou de la candidate Les Républicains Virginie Calmels.

"Stupeur, solidarité et unité"

Les amateurs de football qui suivaient le match de football entre l'équipe de France et l'Allemagne ont été saisis en pleine rencontre puisque plusieurs explosions ont eu lieu près du Stade de France.

Les sportifs ont également témoigné à l'image du basketteur bordelais Boris Diaw et du footballeur milieu de terrain international formé à Bordeaux Rio Mavuba.