Faits divers – Justice

Fusion des aéroports de Saint-Étienne et de Lyon "un sujet jamais évoqué" pour le président de la nouvelle CCI

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 14 janvier 2016 à 8:58

Emmanuel Imberton président de la nouvelle CCI
Emmanuel Imberton président de la nouvelle CCI - Jean-Jacques Raynal

Que va devenir l'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon ? Un projet de regroupement des pistes stéphanoises et lyonnaises est visiblement étudiées par les deux villes et les 2 maires. La CCI actionnaire des 2 sites est loin d'être partie-prenante.

Le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau veut garder l'aéroport d'Andrézieux et travaille au rapprochement des deux sites. Depuis quelques semaines, il œuvre en coulisse avec le maire de Lyon Gérard Collomb  le président de la nouvelle CCI Lyon-Métropole-Saint-Étienne-Roanne Emmanuel Imberton avoue découvrir le projet et n'y croit pas beaucoup.   A écouter dans son intégralité ICI .  

Je ne sais pas de quoi il s’agit.

"_Je crois que le problème aujourd’hui ce n’est pas de garder ou non l’aéroport de Saint-Étienne. Et la fusion entre Saint-Exupéry et Saint-Etienne-Andrézieux-Bouthéon c’est un sujet que j’ai découvert dans la presse. Je ne sais pas de quoi il s’agit. Je suis vice-président de l’aéroport de Saint-Exupéry et pour l’instant c’est un sujet qui n’a jamais été évoqué. Tout simplement parce que nous attendons la privatisation de l’aéroport. C’est une grosse opération pour l’état qui en attend près 600 millions d’€.

> Avant d’émettre n’importe quelle hypothèse, il faut donc attendre quel sera l’actionnaire majoritaire_

Et avant d’émettre n’importe quelle hypothèse, il faut donc attendre quel sera l’actionnaire majoritaire de l’aéroport de Saint-Exupéry. Je lis ici ou là que c’est la CCI qui à la main sur l’aéroport. Ce n’est pas tout à fait exact. Nous sommes actionnaire mais simplement à 25 %. Et donc il nous faut attendre le nouvel actionnaire de l’aéroport pour savoir sur quelles hypothèses nous pourrons travailler"