Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le futur camping du Grand Reims n'ouvrira pas à l'été 2020, l'appel d'offre relancé après les municipales

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le camping du Grand Reims n'ouvrira pas à l'été 2020 comme annoncé. Le groupement SOGEVAL/REVEA/SOMIVAL choisi pour la devenir le concessionnaire est en grande difficulté. La société mère SOMIVAL a été liquidée par la justice, la filiale SOGEVAL est en redressement judiciaire.

Illustration camping.
Illustration camping. © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

On attendait enfin un camping dans le Grand Reims pour l'été 2020, mais il faudra encore patienter. En juin dernier, le conseil communautaire du Grand Reims faisait le choix du concessionnaire : le groupement SOGEVAL/REVEA/SOMIVAL pour la création d'un camping quatre étoiles dans le parc de la Malle, à St Brice-Courcelles. Il s'agit d'une délégation de service public. L'agglomération met un terrain à disposition et ensuite la société désignée se charge de la construction et de la gestion du camping pendant 15 ans.

Mais le 12 décembre dernier la maison mère, SOMIVAL est liquidée par la justice, la filiale SOGEVAL est actuellement en redressement judiciaire.

Le projet prévoyait la construction d'un camping quatre étoiles dans le parc du château de la Malle à Saint-Brice-Courcelles, à l'extrémité nord-ouest de la "coulée verte". Une centaine d'hébergements de vacances prévus : des bungalows, des écolodges, des chalets en bois et bien sûr des espaces nus pour ceux qui préfèrent les joies de la tente. Trente emplacement devaient être réservés aux camping-cars. Le tout avec piscine, jeux pour enfants, épicerie de dépannage, sur une emprise totale de six hectares.

Quelles conséquences pour le projet ?

A ce jour, le groupe affirme qu'une offre de reprise a été déposée pour SOGEVAL. La justice doit valider ou non cette reprise d'ici la fin du mois de janvier 2020. Quoi qu'il en soit, cela perturbe le calendrier, les travaux auraient déjà du commencer. L'ouverture même partielle du camping à l'été 2020 n'aura pas lieu. 

La présidente du Grand Reims Catherine Vautrin confirme à France Bleu Champagne-Ardenne qu'un nouvel appel d'offre sera nécessaire. Il ne se fera qu'après les élections municipales du 15 et 22 mars prochain et sera lancé par la nouvelle majorité élue.  

L'actuelle majorité souhaite que cet appel d'offre soit modifié et élargi. En plus de la construction du camping à Saint-Brice-Courcelles, l'appel d'offre pourrait concerner l'agrandissement du camping de Val-de-Vesle. Ce dernier passerait de 50 à 65 places, monterait en gamme et deviendrait un 2 étoiles. Selon le Grand Reims cet appel d'offre modifié pourrait attirer plus de société. Lors du précédent appel d'offre seules trois entreprises avaient déposé un dossier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu