Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme en fauteuil roulant abat l'un de ses voisins à Gap

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le crime s'est produit ce samedi à la mi-journée à Gap (Hautes-Alpes). La police, qui avait sollicité le RAID de Marseille, a finalement interpellé le suspect. Il a été placé en garde à vue pour "assassinat".

L'enquête a été confiée à la brigade de sûreté du commissariat de Gap (image d'illustration).
L'enquête a été confiée à la brigade de sûreté du commissariat de Gap (image d'illustration). © Maxppp - © Rémy Perrin

Un sexagénaire tué par arme à feu, à Gap. Le crime s'est produit, ce samedi à la mi-journée. Son auteur présumé est l'un des voisins de la victime. Un homme âgé d'une soixantaine d'années, lui aussi. Il est en fauteuil roulant. Et après son passage à l'acte, il s'est retranché à son domicile.

À tel point que la police gapençaise a dû solliciter les hommes du RAID de Marseille pour le déloger de son appartement situé au 8e étage d'un immeuble. Le tireur revenait du rez-de-chaussée où il a abattu l'un de ses voisins. 

Un conflit de voisinage à l'origine du drame ?

Les deux hommes auraient eu une altercation un peu plus tôt dans la matinée. Ils habitent tous les deux aux Cèdres, un quartier situé au sud de Gap et réputé pour être un point de deal. Mais à priori, les trafic n'est pas le mobile de ce crime. Il s'agitait plutôt d'un conflit de voisinage qui a mal tourné.

Finalement, le forcené, qui ne serait pas complètement privé de l'usage de ses jambes selon le parquet, a été interpellé avant l'arrivée du Raid. Il a été placé en garde à vue pour "assassinat". La police technique et scientifique de Marseille est sollicitée pour effectuer des prélèvements sur les lieux du drame. 

Une enquête est en cours. Elle a été confiée à la brigade de sûreté du commissariat de Gap.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess