Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cinq ados perdent conscience après avoir fumé des cigarettes trafiquées à Roanne, l'un d'eux a dû être hospitalisé

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un jeune de 17 ans a été pris en charge par les pompiers mardi après-midi à Roanne. Il venait de fumer une cigarette trafiquée et a fait un malaise. Quatre jeunes de 16 à 20 ans ont perdu conscience le week-end dernier à Roanne pour les mêmes raisons.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Nathanael Charbonnier

Roanne, France

Ce mardi après-midi, un cinquième jeune a été victime de cigarettes trafiquées en circulation à Roanne. À 16h30, les pompiers sont intervenus avenue de Paris. Un garçon de 17 ans a fait un malaise après avoir fumé, il a été transporté à l'hôpital de la ville. C'est la première fois que cette substance chimique fait des ravages dans le secteur. 

Dépouillés de leur téléphone

Un scénario qui se répète depuis le week-end dernier. Dimanche soir à Roanne, au square Mozart, deux jeunes ont proposé des cigarettes artisanales à deux mineurs âgés de 16 et 17 ans. Après une ou deux bouffées de cigarette, ces jeunes ont perdu conscience. Lorsqu'ils se sont réveillés, leur téléphone avait disparu. 

Deux autres jeunes ont également été pris en charge avec les mêmes symptômes le week-end dernier à l'hôpital de Roanne. Samedi après-midi, un garçon de 18 ans et le lendemain, un autre âgé d'une vingtaine d'années. Ces derniers auraient expliqué au personnel médical avoir fumé une cigarette avant de perdre conscience. Pour l'instant, l'enquête ne permet pas d'affirmer que ces jeunes ont consommé la même substance que les deux mineurs dont le portable a été volé. 

Surexcitation, apathie, violences... 

La police locale appelle à une grande vigilance. Les effets provoqués sont impressionnants et très dangereux. Les victimes peuvent être soit apathiques soit dans un état de surexcitation et passer d'un état à un autre dans un laps de temps très court. Pour contrôler ces victimes, il faut parfois les contraindre physiquement. À Roanne, l'une d'entre elles a été retrouvée en train de manger des graviers par poignées, une autre s'en est prise à un pompier. 

Si la personne ayant accepté cette cigarette se trouve au volant ou au bord de l'eau au moment de sa consommation, les effets peuvent donc être désastreux. C'est pourquoi la police demande de se méfier actuellement des personnes proposant des cigarettes gratuitement dans le secteur de Roanne. Il est donc recommandé de ne pas les consommer. 

Un produit 400 fois plus puissant que le cannabis 

Les cigarettes trafiquées proposées gratuitement ont une apparence "normale", comme une cigarette industrielle. Des analyses sont en cours afin de déterminer quelle est la substance dangereuse qu'elles contiennent. D'après les premiers éléments de l'enquête, elle est 400 fois plus puissante que le cannabis

Pour le moment, il est très difficile de l'identifier. Seul un petit bout de cigarette a pu être retrouvé par la police. Le laboratoire n'y a détecté que de la résine de cannabis normale. 

Il pourrait s'agir d'un produit qui fait déjà des ravages à la Réunion, "l'herbe chamanique". Les symptômes seraient similaires.