Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Garges-lès-Gonesse : deux jeunes écroués après le lynchage d'un adolescent de 17 ans

samedi 29 septembre 2018 à 11:06 Par Valentine Joubin, France Bleu Paris et France Bleu

Un majeur et un mineur ont été mis en examen et placés en détention provisoire après le lynchage d'un adolescent de 17 ans, ce mercredi, à Garges-lès-Gonesse dans le Val d'Oise. La victime, toujours dans un état grave, avait été rouée de coups par une dizaine d'agresseurs.

L'adolescent de 17 ans a été frappé à coups de barre de fer, de bâton et de béquille.
L'adolescent de 17 ans a été frappé à coups de barre de fer, de bâton et de béquille. - Image de vidéosurveillance

Deux personnes ont été mises en examen pour tentative d'homicide volontaire ce vendredi et écroués après le lynchage d'un jeune de 17 ans, mercredi soir, à Garges-les-Gonesse dans le Val d'Oise. Il s'agit d'un jeune majeur et d'un mineur. Un troisième suspect, lui aussi mineur, a été placé sous le statut de témoin assisté. 

Le pronostic vital de l'adolescent n'est plus engagé

L'agression, filmée par une caméra de vidéosurveillance, a fait le tour des réseaux sociaux. On y voit une dizaine d'individus frapper la victime à coups de pied et de poing alors qu'il était au sol. On les voit aussi utiliser une barre de fer, un bâton, une béquille. La police avait retrouvé l’adolescent gravement blessé à la tête, au pied d'un immeuble. Le pronostic vital du jeune homme, hospitalisé à Paris, n'était plus engagé ce samedi matin.  Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'une rixe entre deux bandes rivales.

Une marche contres les affrontements ce samedi après-midi

Le cas de cet adolescent s'ajoute à la liste, de plus en longue, des affrontements entre bandes de jeunes en région parisienne. Un jeune de Villeneuve-la-Garenne a notamment passé plusieurs jours dans le coma après avoir été frappé à la tête le 15 septembre. Suite à ces violences, une Marche des familles pour la paix et l'entente des jeunes est organisée cet après-midi à 15 heures entre  la mairie de L’île-Saint-Denis et Villeneuve. "Nous voulons dire stop aux affrontements et créer plus de liens entre les habitants", explique Mohamed Gnabaly, le maire de L’île-Saint-Denis.