Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La société GDE condamnée pour la mort d'un vigile en 2014 sur son site de Nonant le Pin dans l'Orne

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

La société GDE condamnée à Argentan à 100.000 euros d'amende après la mort d'un gardien du site de Nonant le Pin (Orne) en février 2014. L'homme âgé de 44 ans avait été retrouvé mort noyé dans un bassin de traitement des eaux. La société Conexia, employeur de la victime, a elle aussi été condamnée.

Un vigile avait été retrouvé noyé dans un bassin de traitement des eaux en février 2014 sur le site de stockage de GDE de Nonant le Pin dans l'Orne.
Un vigile avait été retrouvé noyé dans un bassin de traitement des eaux en février 2014 sur le site de stockage de GDE de Nonant le Pin dans l'Orne. © Radio France - Joël Le Gall

La société Guy Dauphin Environnement (GDE) a été condamnée ce mardi en correctionnelle à Argentan (Orne), après le décès en 2014 d'un gardien du site contesté de traitement de déchets de Nonant le Pin. Le tribunal a condamné la société GDE à 100.000 euros d'amende, majorée de 10% afin de financer l'aide aux victimes. L'employeur de la victime, âgée de 44 ans, la société Conexia, est pour sa part condamnée à 30.000 euros d'amende.

La victime morte noyée dans un bassin de traitement des eaux

Le 11 février 2014 au petit matin, le vigile avait été retrouvé mort noyé dans un bassin de traitement de eaux. Sur les pans inclinés de la cavité, recouverts d'une bâche en plastique, des traces de mains laissant penser qu'il avait essayé de s'en sortir avaient été découvertes. La thèse de l'accident avait été privilégiée par la justice. Au bout d'une longue enquête, la société GDE avait donc été renvoyée correctionnelle pour homicide involontaire. Ainsi que l'employeur principal de la victime, la société Conexia. 

Le site de Nonant le Pin fermé depuis 2016

Ouvert le 22 octobre 2013, le centre de déchets avait été bloqué deux jours plus tard et jusqu'au 6 octobre 2014 par des opposants qui redoutaient que ce centre ne pollue les terres environnantes réputées pour l'élevage équin et proches du Haras du Pin. GDE avait ensuite été condamnée en 2016 par la cour administrative d'appel de Nantes à fermer le site. La juridiction avait jugé que l'exploitation du site d'une capacité de 2,3 millions de tonnes, présentait des "risques pour la santé, la sécurité, la salubrité publique, et pour l'environnement".

(Avec AFP)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess