Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gendarme tuée en Lot-et-Garonne : "On le vit comme un véritable drame"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La mort de la gendarme Mélanie Lemée a suscité de l’émoi et une grande consternation dans la commune, mais aussi dans le corps de gendarmerie du Lot et Garonne.

Le colonel Laurent Villieras était accompagné de Manuella Garnier, la procureur d'Agen et du lieutenant-colonel Philippe Grignon-Saltiel, de la Section de recherches de Bordeaux.
Le colonel Laurent Villieras était accompagné de Manuella Garnier, la procureur d'Agen et du lieutenant-colonel Philippe Grignon-Saltiel, de la Section de recherches de Bordeaux. © Radio France - Stéphane Garcia

Alors que la procureur de la République d’Agen tenait une conférence de presse lundi 6 juillet après le décès de la jeune gendarme samedi à Port-Sainte-Marie, dans le Lot-et-Garonne, le colonel Laurent Villieras, commandant du groupement de gendarmerie du département rend hommage à Mélanie Lemée.

"On le vit comme un véritable drame. C'était un gendarme très apprécié au sein du groupement [...] c'était une jeune fille très engagée sportivement puisqu'elle était championne de France militaire de judo, c'était une combattante. C'était un gendarme extraordinaire", exprime le colonel Laurent Villieras.  

"La réalité de notre travail"

"Ce drame illustre la réalité du travail des forces de l'ordre et des forces de secours aussi qui, tous les jours au profit de nos concitoyens, mettent leur vie en péril. Il ne faut pas l'oublier. C'est l'illustration parfaite de la réalité de notre travail et de notre engagement quotidien au profit de nos concitoyens (...) C'est une triste réponse à tous ceux qui critiquent notre action", a-t-il ajouté.  

Devant la gendarmerie d'Aiguillon, à laquelle appartenait Mélanie Lemée, des anonymes ont déposé des fleurs. Le drapeau tricolore a été mis en berne dans la cour de la gendarmerie. "Cela fait chaud au cœur, ajoute le commandant de gendarmerie. Toutes ces marques d'affection sont un soutien important pour les gendarmes du Lot-et-Garonne, surtout par les temps qui courent", explique le colonel.  

Une cérémonie à la fin de la semaine

Une cellule psychologique a été mise en place au sein de la gendarmerie. "Chez nous, la cohésion n'est pas un vain-mot. L'esprit de corps joue à plein. Nous sommes pleinement soudés, autour de ses camarades mais surtout de sa famille pour laquelle nous avons une pensée toute particulière." 

Une cérémonie militaire est prévue d'ici la fin de la semaine pour honorer la mémoire et l'engagement de la jeune femme de 26 ans, originaire de l'Orne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess