Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : un hommage leur sera rendu à Saint-Étienne

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

De concert avec la cérémonie prévue à Ambert, les gendarmes de Saint-Étienne vont rendre hommage ce lundi à leurs trois collègues tués dans le Puy de Dôme par un forcené. La préfète de la Loire ou l'un de ses représentants sera présent.

Devant la gendarmerie d'Ambert (photo d'illustration).
Devant la gendarmerie d'Ambert (photo d'illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Tout le personnel rassemblé le temps d'un hommage : à 14h30 ce lundi au sein de la gendarmerie de Saint-Étienne, les visages seront graves et les cœurs serrés. Les gendarmes vont rendre hommage à leur trois collègues tués dans la semaine par un forcené, à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme. La préfète Catherine Séguin ou l'un de ses représentants sera présent. Au même moment, à Ambert, le ministre de l'Intérieur et la ministre des Armées rendront eux un hommage national aux militaires.

L'un d'entre eux, le lieutenant Cyril Morel, 45 ans, était originaire de Roanne. Il laisse derrière lui une femme et deux enfants. Les deux autres gendarmes tués sont Arno Mavel, 21 ans, et Rémi Dupuis, 37 ans. Une cagnotte en ligne vient d'être lancée pour soutenir leurs familles.

"Une communion"

Le lieutenant-colonel Frédéric Schneider leur rend hommage au micro de France Bleu Saint-Étienne Loire : "C'est une communion que nous aurons avec nos frères et nos sœurs d'armes, et une vive pensée pour les familles des victimes. Le sous-préfet lira un message national en l'honneur de nos camarades." Personnellement, le lieutenant-colonel dit ressentir "une vive tristesse, une grosse émotion" : "Je vois que jusqu'au bout nos camarades ont accompli leur devoir, ils sont allés au bout du sacrifice. Ils sont à proximité et ça nous touche, car ce sont nos camarades. C'est la fraternité d'armes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess