Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Incendies dans le Gard : solidarité et inquiétudes après l'extinction des feux

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Ravagé par des incendies depuis mardi, le village gardois de Générac retrouve peu à peu son calme. Les élans de solidarité envers les pompiers se multiplient. Les habitants, eux, s'inquiètent de voir les feux repartir prochainement.

Les dons ne cessent d'affluer au poste d'intendance, basé au château de Générac
Les dons ne cessent d'affluer au poste d'intendance, basé au château de Générac © Radio France - Nicolas Joly

Générac, France

"Le risque existe toujours, mais à ce stade, je ne suis pas inquiet", affirme le commandant Thomas Jacquemin depuis le poste de sécurité des pompiers à Générac (Gard). L'officier se veut rassurant, cinq jours après le début des incendies qui ont ravagé les parcelles autour du village. 500 hectares de végétation partis en fumée mardi, 300 vendredi. La piste criminelle est avérée pour le premier feu, redoutée pour le deuxième. Les habitants craignent qu'un autre brasier ne reprenne.

La peur d'une reprise de feu  

"Tout le monde ici se dit que tant qu'on aura pas attrapé celui qui a fait ça, il y aura toujours une inquiétude. Honnêtement, je ne suis pas tranquille", avoue Fabrice, natif de Générac. Au Café de la place, au cœur du village, on évoque les dégâts et les possibles suites. Frédéric préfère ne pas imaginer : "Si ça reprenait demain ou après-demain ça serait vraiment une catastrophe inoubliable. Il ne faut pas y penser."

Dans leur poste de sécurité mobile, les pompiers restent à l'affût du moindre départ de feu potentiel - Radio France
Dans leur poste de sécurité mobile, les pompiers restent à l'affût du moindre départ de feu potentiel © Radio France - Nicolas Joly

Une solidarité débordante

Les habitants de Générac et des communes alentours ont voulu témoigner leur solidarité envers les pompiers. Au poste d'intendance, basé dans le Château du village, on ne compte plus les caisses de nourriture et de boisson à destination des secours. D'autres ont voulu organiser un rassemblement en hommage au pilote de Tracker, mort alors qu'il survolait la commune

Dans le "camp de base" deux pièces sont remplies de denrées destinées aux secours - Radio France
Dans le "camp de base" deux pièces sont remplies de denrées destinées aux secours © Radio France - Nicolas Joly

"La solidarité est immense, mais il faut qu'on soit structurés pour tout gérer", indique le maire de Générac Frédéric Touzellier. Dans un message posté sur Facebook ce dimanche matin, il demandait aux habitants de ne pas faire de zèle et de passer par lui avant d'organiser quoi que ce soit. "Si tout le monde vient sur la place du village et qu'il y a un départ de feu, ça va être compliqué. L'élan de solidarité c'est bien mais la gestion c'est le plus important. Chaque chose en son temps", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu