Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Geneviève Legay, la militante blessée à Nice

Geneviève Legay, la militante azuréenne blessée à Nice, va mieux mais reste en convalescence

-
Par , , France Bleu Azur, France Bleu

Geneviève Legay, porte-parole d'Attac dans les Alpes-Maritimes, est toujours en maison de repos. Blessée à l'oreille interne, la militante est encore faible physiquement. Un mois après sa blessure lors d'une charge de policiers à Nice, nous l'avons joint par téléphone.

Geneviève Legay lors de la manifestation des gilets jaunes le 23 mars dernier.
Geneviève Legay lors de la manifestation des gilets jaunes le 23 mars dernier. © Maxppp - ARNOLD JEROCKI

Nice, France

Après un mois d'hospitalisation et de convalescence, Geneviève Legay va mieux, mais reste encore faible. Elle est toujours en maison de repos. La militante azuréenne d'Attac a été touchée le 23 mars dernier à l'os du rocher, qui enferme l'oreille interne. Elle est sujette à de nombreux vertiges et ne tient pas debout seule. "Je suis encore faible. Cela tourne beaucoup, nous a-t-elle confiée. _Quand on m'a annoncé que j'en aurai encore pour trois semaines ici, ça m'a mis un coup au mor_al. Mais je suis une battante. Je me suis alors raisonnée et je patiente.

Geneviève Legay encore hospitalisée

Toutefois, la militante de 73 ans, porte-parole d'Attac, avoue que sa famille l'aide énormément. "J'ai toute ma famille qui me soutient. Et puis j'ai eu beaucoup de visites. J'ai même dû mettre en place un agenda pour les organiser." La niçoise blessée lors de la manifestation interdite des gilets jaunes sur la place Garibaldi le 23 mars dernier à Nice a expliqué également recevoir de nombreuses lettres de soutien venant de plusieurs pays. Des petits mots qui l'aident également à surmonter un mouvement qui la dépasse mais qui lui donne aussi envie de continuer à militer, ce qu'elle fait, dit-elle, "depuis 1975 contre, à l'époque, Jacques Médecin".

Geneviève Legay soutenue par ses proches

Elle suit l'actualité, commente le départ du préfet pour la Seine St Denis. Geneviève Legay aurait "préféré le voir révoqué". L'avocat de la famille a porté plainte contre le préfet en tant que donneur d'ordre. L'enquête concernant les blessures de la manifestante est toujours instruite à Nice. L'avocat de la famille de Geneviève Legay a demandé son dépaysement, c'est désormais le procureur général auprès de la cour de cassation qui va devoir trancher. L'avocat dénonce le fait que le procureur ait nié dans un premier temps tout contact entre la manifestante et un policier, et le fait que l'enquête ait d'abord été confiée à la Sûreté départementale dont la cheffe est la compagne du commissaire chargé du commandement le jour de la manifestation.

Choix de la station

France Bleu