Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le préfet confirme l'expulsion de 70 caravanes de gens du voyage à Aix

mercredi 30 décembre 2015 à 17:22 Par Victoria Koussa, France Bleu Provence

Les 70 caravanes installées aux abords du stade Carcassonne à Aix-en-Provence vont devoir quitter les lieux. Le préfet des Bouches-du-Rhône a confirmé ce mercredi l'expulsion des gens du voyage.

Les pelouses du stade Carcassonne souillées après douze jours d'occupation
Les pelouses du stade Carcassonne souillées après douze jours d'occupation © Radio France - Victoria Koussa

Aix-en-Provence, France

Les gens du voyage installés autour du stade Carcassonne à Aix-en-Provence depuis 12 jours doivent partir. Le préfet a confirmé ce mercredi après-midi leur expulsion. Les 70 caravanes ont jusqu'au 1er janvier pour quitter les lieux

Les gens du voyage avaient pris possession des lieux sans autorisation. En plus de ce campement sauvage, des infrastructures ont été dégradées, les pelouses ont été utilisées comme toilettes. C'est ce qui a poussé la mairie à lancer une procédure en référé pour une expulsion rapide. 

Les dégradations pourraient coûter 50 000 euros à la ville

Francis Taulan, adjoint au sport d'Aix-en-Provence, dénonce une situation inadmissible "ils ont découpé les poteaux qui empêchaient les caravanes de rentrer sur le parking, ils ont ouvert des vestiaires, des toilettes, des douches chauffées, il y a des déjections fécales partout, c'est assez immonde, le coût pour la ville sera au moins de 50.000 euros, peut-être plus".

Le porte parole des gens du voyage installés sur ce campement assure que tout sera nettoyé avant le départ. Un départ qui pourrait intervenir jeudi matin. De toute façon, le stade ne rouvrira pas ses portes avant une semaine, le temps de tout remettre en état.