Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérald Darmanin annonce 140 policiers en renfort à Bordeaux d'ici 2022

-
Par , , France Bleu Gironde

Le ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin, qui se rend en Gironde ces jeudi et vendredi, va doter la ville de Bordeaux de 140 policiers supplémentaires dont 70 dès la rentrée de septembre. Le syndicat de police Alliance se dit très satisfait de cette annonce.

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, en déplacement en Gironde ce jeudi et vendredi
Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, en déplacement en Gironde ce jeudi et vendredi © Radio France - Maxppp

À l'occasion de sa visite à Bordeaux, d'abord au commissariat du quartier des Aubiers, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que 140 policiers supplémentaires seront envoyés à Bordeaux, 70 dès la rentrée de septembre, et 70 autres en avril 2022. Ces policiers seront chargés de lutter contre la délinquance et singulièrement contre les trafics de drogue, les rixes avec arme blanche, vols brutaux, tirs d'arme à feu, et conflits entre bandes rivales qui se sont multipliés à Bordeaux ces deux dernières années.

Les 140 nouveaux agents seront des agents de la voie publique, explique le ministre de l'Intérieur. "Ils seront là pour faire de l'îlotage, de la présence, de la proximité auprès de nos concitoyens", indique-t-il. "Et donc 95% des sorties d'école de police cette année sont pour la sécurité publique et le terrain." Selon Gérald Darmanin, il y a trois fois plus d'atteintes aux biens à Bordeaux par rapport au niveau national, et quatre fois plus d'atteintes aux personnes. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Harceler les points de deal"

Le ministre de l'Intérieur veut surtout s'attaquer aux trafics de drogue dans la métropole bordelaise. "Ces trafics de stupéfiants font naître beaucoup de faits de délinquance : des cambriolages pour payer sa dose, des agressions, des accidents de la route, parfois des règlements de compte ou des rixes", énumère Gérald Darmanin, presque trois mois après la mort d'un jeune de 16 ans dans une fusillade aux Aubiers. "Cette lutte contre les trafics de stupéfiants sera aussi faite par cette police de proximité puisqu'on va harceler les points de deal."

Les violences contre les forces de l'ordre ont aussi connu, selon les syndicats de policiers, une augmentation très forte. Le syndicat Alliance, qui demandait ces renforts depuis plusieurs mois, se dit très satisfait de ces annonces du ministre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté,  le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic avait, lui, décidé d'augmenter le nombre des policiers municipaux et avait obtenu une demi-compagnie de CRS en renfort. Il a discuté en huis-clos avec Gérald Darmanin du nouveau schéma de la sécurité, et de ce que la ville peut y apporter, notamment avec le déploiement de caméras de vidéo-surveillance.

Le ministre de l'Intérieur est ensuite allé à Mérignac sur le site de la plateforme moncommissariat.fr, qui permet notamment de déposer plainte en ligne. Il se rendra ce vendredi à la caserne de gendarmerie Battesti, à Mérignac, pour présenter les moyens obtenus dans le cadre du plan de relance avant de se diriger vers Libourne pour poser la première pierre de la nouvelle gendarmerie et participer à une table ronde du Beauvau de la sécurité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess