Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accusations de viols : "une déflagration" estime le président du club de patinage de Grenoble

-
Par , , France Bleu Isère

Plusieurs patineuses accusent de viols des membres de la fédération des sports de glace. Sur France Bleu Isère, le président du club de Grenoble Gérard Balthazard, membre du bureau exécutif; fait part de sa stupeur mais soutient sont président Didier Gailhaguet.

Patins à glaces
Patins à glaces © Radio France

"C'est une bombe qui vous tombe sur la tête." Gérard Balthazard, le président du club de Grenoble Isère Métropole Patinage, reste presque sans voix à l'évocation des accusations de viols contre des membres de la fédération de patinage. Depuis quelques jours, plusieurs patineuses évoquent des actes répréhensibles de la part notamment d'un entraîneur. "Ces accusations paraissent 30 ans après. C'est invraisemblable et très surprenant", avance Gérard Balthazard, invité du coup de fil de l'actu sur France Bleu Isère, ce mardi matin. "Mais si les actes sont avérés, il faut que les coupables soient condamnés, c'est inadmissible."

"On n'a jamais abordé ce problème au bureau exécutif" - Gérard Balthazard, président du club de Grenoble Isère Métropole

Hier lundi, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a demandé la démission du président de la fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet. Gérard Balthazard, qui est aussi membre du bureau exécutif de la fédération, estime "qu'il ne mérite pas ça. C'est un peu exagéré. La décision appartient au président Gailhaguet. Il est quelqu'un de responsable et raisonnable."

Gérard Balthazard veut aussi rassurer les parents qui confient leurs enfants au club de Grenoble : "Dans notre club, on est sensible à la sécurité sur et hors-piste, aussi bien avec les dirigeants, les enseignants, les salariés de la patinoire. On y pense régulièrement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess