Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un feu suspect détruit les locaux de France terre d'asile dans le Gers

mardi 6 novembre 2018 à 12:34 Par Simon Cardona et Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie

L'incendie dans la nuit du 5 au 6 Novembre visait le local de France Terre d'Asile à L'Isle-Jourdain. Il serait d'origine criminelle et pourrait avoir un lien avec l'incendie d'un foyer de migrants il y a quelques jours à Foix dans l'Ariège.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France

L'Isle-Jourdain, France

L'incendie n'a pas fait de blessé mais des dégâts . Les bureaux de l'association France terre d'asile situés ans le centre-ville de L'Isle-Jourdain dans le Gers, ont pris feu mardi 6 novembre peu après 1h du matin. Le feu a  touché plus légèrement deux habitations à l'étage du dessus. Trois habitants ont pu s'échapper à temps , grâce aux alarmes incendies. elle ont été légèrement incommodées par les fumées. 

En arrivant sur les lieux, les pompiers ont détecté deux, voire trois départs d'incendie au rez-de-chaussée , ce qui pourrait laisser penser à un acte criminel visant cette association qui vient en aide aux migrants .  Les gendarmes ont ouvert une enquête. 

Selon le procureur d'Auch  Charlotte Béluet, le caractère criminel de l'incendie ne ferait pas de doute, des traces d'hydrocarbures ont été relevées sur les lieux.

Peut être un lien avec l'incendie d'un foyer de migrants à Foix

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 novembre, un incendie avait lui aussi détruit une partie du foyer Léo Lagrange à Foix dans l'Ariège, avec exactement le même mode opératoire.  Un foyer qui accueille des étudiants et des jeunes migrants. Onze personnes se trouvaient à l'intérieur au moment de l'incendie, deux d'entre elles ont été blessées en sautant par la fenêtre pour éviter les flammes. Dans ce cas-là aussi, le parquet a ouvert une enquête. De source policière, la piste criminelle est privilégiée.  De nombreuses auditions ont été effectuées ces derniers jours.

Les enquêteurs se demandent si ces deux incendies dans le Gers et dans l’Ariège peuvent avoir été commis par un même groupe.