Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Libourne : l'ex-militaire condamné à 6 mois de prison pour détention d'armes

-
Par , France Bleu Gironde

Cette homme homme de 26 ans a écopé de 6 mois de prison ferme et d'une interdiction de détenir une arme à feu pendant 3 ans. Il avait été arrêté, il y a un mois, lors d'une perquisition administrative à Libourne dans le cadre de l'état d'urgence.

Le tribunal correctionnel de Libourne
Le tribunal correctionnel de Libourne - Clément Carpentier

Ce 19 janvier dernier, les gendarmes avaient découvert chez Christophe Lavigne et sa compagne plusieurs armes et des centaines de cartouches. Le jeune homme avait déjà été condamné pour terrorisme à trois ans de prison après avoir jeté un cocktail molotov contre la mosquée de Libourne en 2012.

Un homme comme un autre en apparence

Quand il se présente à la barre, Christophe Lavigne apparaît propre sur lui. Cravate, gilet, chaussures en cuir, il a même le parfait look du hipster avec sa barbe bien fournie et sa veste cintrée. Devant le tribunal, ses mots sont choisis, presque recherchés.

S'il assume ses idées d'extrême droite, il fait tout de même profil bas et promet qu'il a changé. Sur les faits qui lui sont reprochés, il tente de se dédouaner. Toutes ces armes ?

Ce sont des cadeaux de mon père, je ne pouvais pas les refuser et surtout lui créer des ennuis

Et cette carabine achetée ? "Je pensais que l'armurier l'avait déclarée"

Une double personnalité ? 

Christophe Lavigne ne se démonte pas mais se tend un peu quand la présidente lui rappelle sa condamnation pour terrorisme et son interdiction d'avoir des armes.

Je n'ai aucune volonté de nuire, c'est pour mon loisir : le tir

Il plaide même la bonne foi "c'est moi qui vous ait indiqué qu'il y avait aussi des armes chez ma compagne".

Finalement au bout d'une heure de débat, c'est la procureure qui résume la situation. Christophe Lavigne est-il ce jeune homme conscient de ses actes qui va se marier et retrouver un travail ? Ou cette personne "dangereuse" qui collectionne les armes alors qu'il est déjà sous contrôle judiciaire. Aujourd'hui, difficile de savoir.