Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Gien : des armes, de l'argent liquide et une importante quantité de drogue saisis par les gendarmes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Les gendarmes ont arrêté six personnes ce lundi à Gien (Loiret), dans le quartier des Montoires. A leurs domiciles, des dizaines de milliers d'euros en liquide et des armes de poing ont été saisis, ainsi que de la drogue : deux kilos d'héroïne, mais aussi de la cocaïne, ecstasy, résine de cannabis.

Stupéfiants saisis par les douanes (photo d'illustration, datant de 2012)
Stupéfiants saisis par les douanes (photo d'illustration, datant de 2012) © Maxppp - Antoine Denéchère

Gien, France

Un important trafic de drogue a été démantelé à Gien par les gendarmes de la brigade de recherche de cette commune de l'Est du Loiret. Agissant sur commission rogatoire d'un juge d'instruction, les gendarmes ont interpellé six personnes ce lundi matin, dans le quartier des Montoires. 

Deux kilos d'héroïne, des centaines de grammes de cocaïne, ecstasy, résine de cannabis

Des milliers d'euros en liquide, des armes de poing, ainsi que deux kilos d'héroïne, plusieurs centaines de grammes de cocaïne et d'ecstasy, et plusieurs centaines de grammes de résine de cannabis ont été saisis à leurs domiciles, indique le parquet de Montargis. Âgés de 21 à 35 ans, ces six individus étaient déjà connus des services de police et gendarmerie, notamment pour des affaires de stupéfiants : "certains avaient une activité professionnelle, mais uniquement de façade", explique Loïc Abrial, procureur de la République Montargis. 

Plusieurs placements en détention provisoire

Ce mercredi, après avoir été présentés à un juge, un jeune a été laissé libre sous statut de témoin assisté. Les cinq autres sont mis en examen, dont quatre  placés en détention provisoire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu