Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gifle mortelle à la sortie d'une discothèque : le jeune Sarthois présenté à un juge d'instruction ce mercredi

-
Par , France Bleu Maine

Le Sarthois qui a giflé l'un de ses amis fortement alcoolisé à la sortie d'une discothèque a rendez-vous ce mercredi chez le juge d'instruction. Il a expliqué aux enquêteurs avoir voulu calmer cet ami qui a lourdement chuté après cette gifle. Le jeune homme est mort des suites de ses blessures.

La cité judiciaire du Mans, mai 2017.
La cité judiciaire du Mans, mai 2017. © Radio France - Ruddy Guilmin

Le Mans, France

Le jeune homme soupçonné d'avoir donné une gifle à l'un des ses amis dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 septembre dernier à la sortie d'une discothèque, au Mans, sera présenté ce mercredi matin à un juge d'instruction. Il est, ce mardi soir toujours, en garde à vue. Une information judiciaire est ouverte pour "violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner". 

Un drame sur fond d'alcool

Le week-end dernier, ce Sarthois de 23 ans avait giflé l'un de ses amis fortement alcoolisé pour, avait-il expliqué aux policiers, tenter de le calmer à la sortie de la nouvelle boite de nuit "La Riviera", en centre-ville du Mans. Le jeune homme de 20 ans, déséquilibré par le coup porté, était alors lourdement tombé sur la tête. Il est décédé quelques heures plus tard à l'hôpital de Tours. L'auteur de la gifle s'est rendu de lui-même au commissariat de police du Mans le lundi matin. 

Choix de la station

France Bleu