Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : les gendarmes interviennent à la barrière de péage de Pau-centre

lundi 26 novembre 2018 à 17:23 - Mis à jour le lundi 26 novembre 2018 à 19:28 Par Axelle Labbé et Mathias Kern, France Bleu Béarn

Les gendarmes sont intervenus ce lundi après-midi à la barrière de péage de Pau-centre, sur l'A64, pour déloger un peu plus d'une quarantaine de gilets jaunes. L'évacuation s'est faite sans heurt.

Les gendarmes ont repoussé les manifestants sans violence
Les gendarmes ont repoussé les manifestants sans violence © Radio France - Mathias Kern

Pau, France

Les gilets jaunes ont été obligés de reculer. Une quarantaine de gendarmes sont intervenus ce lundi après-midi à la barrière de péage de Pau-Centre, sur l'A64. 

Depuis plus d'une semaine, des manifestants se relaient aux barrières des autoroutes en Béarn et en Bigorre, Vinci Autoroutes signalait encore ce lundi matin la présence de manifestants à toutes les sorties de Salies-de-Béarn à Lannemezan, sauf à Soumoulou. 

Les gendarmes, en cordon, ont fait reculer les gilets jaunes sur le parking - Radio France
Les gendarmes, en cordon, ont fait reculer les gilets jaunes sur le parking © Radio France - Mathias Kern

Plus d'une quarantaine de personnes étaient encore présentes ce lundi après-midi, face à elles autant de gendarmes, en cordon, qui ont avancé pas à pas pour les faire reculer. L'évacuation s'est faite sans violence. Les gilets jaunes ont bien essayé de lancer des appels sur leur page Facebook pour demander du renfort, mais l'accès à l'autoroute était impossible, les gendarmes avaient fermé l'accès depuis le rond-point. 

L'entrée et la sortie de l'A64 sont restées fermées pendant une heure et demie, le temps d'évacuer tout le monde. Une partie des manifestants a annoncé se diriger vers le péage de Lescar. Il a aussi été question de se retrouver sur le parking du Zénith pour décider des futures actions. Les gilets jaunes ont annoncé ce lundi soir être de retour sur ce péage de Pau, un lieu symbolique occupé depuis le début du mouvement.