Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - Gilets jaunes dans les Pyrénées-Orientales : plusieurs barrages levés, des dégâts considérables

lundi 3 décembre 2018 à 11:34 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Roussillon

Les forces de l'ordre ont mené plusieurs actions dans la nuit de dimanche à lundi pour déloger les gilets jaunes aux péages de Perpignan et à Saint-Charles. Les opérations ont été émaillées de violences, les péages sont fortement dégradés.

À Saint-Charles, des pierres avaient été déversées sur la route, plusieurs objets incendiés, la chaussée est abîmée.
À Saint-Charles, des pierres avaient été déversées sur la route, plusieurs objets incendiés, la chaussée est abîmée. © Radio France - Alexandre Berthaud

Perpignan, France

La préfecture des Pyrénées-Orientales a recensé les dégâts ce lundi 3 décembre au matin après une nuit d'action des forces de l'ordre contre les gilets jaunes. Les deux péages de l'A9, Perpignan-Nord et Perpignan-Sud, ont été fortement endommagés. Dans la nuit, les CRS ont délogé les gilets jaunes. Ce lundi matin, place au constat et au nettoyage.

Deux péages partiellement détruits

À Perpignan-Sud, les équipements de péage de deux voies sur trois ont été détruits dans le sens entrée suite à un incendie volontaire. Dans les sens sortie plusieurs vitres des cabines de péage ont été brisées et l'intérieur des cabines saccagées.

À Perpignan-Nord, plusieurs voies de péage ont été vandalisées de la même manière avec bris de vitres et des équipements. 

À chaque fois, les gilets jaunes accusent des casseurs : selon le témoignage d'un manifestant à Perpignan-Nord, "une quinzaine de personnes habillées de noir et cagoulées sont arrivées pour tout casser"

À Perpignan-Sud, ces "casseurs" auraient lancé des projectiles contre les forces de l'ordre, version une nouvelle fois rapportée par des gilets jaunes présents sur place. Les forces de l'ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Fin du blocage au Boulou

Plus au sud sur l'autoroute A9, le blocage au péage du Boulou s'est terminé vers 7 heures du matin ce lundi. Plusieurs centaines de camions qui avaient passé la nuit sur l'autoroute ont enfin pu franchir les barrières, au plus fort la file de véhicules à l'arrêt mesurait 20 kilomètres et se terminait côté espagnol. Dans l'autre sens aussi, le blocage a été levé au petit matin, mais la circulation reste difficile, surtout pour les poids lourds.