Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

PHOTOS - Situation de plus en plus tendue dans les Bouches-du-Rhône après les manifestations du week-end

dimanche 2 décembre 2018 à 20:50 Par Julie Pacaud, France Bleu Provence

Après un troisième samedi de mobilisation des gilets jaunes, la situation se tend sur différents points des Bouches-du-Rhône, 26 personnes ont été interpellées à Marseille à l'issue d'échauffourées dans le centre-ville et huit personnes à La Ciotat après des dégradations.

La boutique Orange a été prise pour cible par les casseurs samedi à Marseille.
La boutique Orange a été prise pour cible par les casseurs samedi à Marseille. © Radio France - Elodie Pépin

Marseille, France

Plusieurs échauffourées ont éclaté à Marseille à l'issue des manifestations prévues dans le centre-ville dont celle des gilets jaunes. Une grosse centaine de casseurs, selon la préfecture, s'en est pris à des boutiques et au mobilier urbain. Des voitures de police ont également été vandalisées dont une incendiée. Du côté des forces de l'ordre, quatre fonctionnaires ont été légèrement blessés. Quelque 26 personnes ont été interpellées samedi soir. 

Une quarantaine de casseurs à La Ciotat

À La Ciotat, des affrontements entre force de l'ordre et une quarantaine de casseurs se sont déroulés dans la soirée de samedi.  Des casseurs cagoulés qui ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Certains ont même tenté de rouler sur des policiers. Deux membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessées. Huit personnes ont été interpellées.

Si les gilets jaunes réaffirment la volonté de mener une mobilisation pacifique dans la région, en dénonçant ces violences de la part d'individus qui viennent se mêler aux manifestants, la mobilisation estde plus en plus tendue dans les Bouches-du-Rhône et la question se pose pour la suite du mouvement.