Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le barrage d'Aimargues évacué ce mardi par les gendarmes qui vont rester sur place

mardi 11 décembre 2018 à 19:20 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

Une centaine de militaires sont intervenus ce mardi pour évacuer ce barrage symbolique. Une vingtaine d'entre eux vont rester sur place toute la nuit.

Une vingtaine de gendarmes vont rester sur place toute la nuit
Une vingtaine de gendarmes vont rester sur place toute la nuit - Gendarmerie nationale

Aimargues, France

Ce mardi soir dans le Gard, la circulation reste perturbée en raison d'une quinzaine de barrages de gilets jaunes. En revanche ça circule à nouveau au rond point d'Aimargues, débloqué par une centaine de gendarmes dans la journée.  Les manifestants qui étaient sur place depuis le début du mouvement ont été délogés et le camp qu'ils avaient installé a été détruit.  250 m3 de déchets ont été évacués. Une vingtaine de gendarmes restent sur place dans la nuit pour éviter que le barrage ne soit reconstitué comme cela avait été le cas immédiatement après chaque intervention des forces de l'ordre.