Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le temple des francs-maçons saccagé à Tarbes

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Le temple des francs-maçons de Tarbes a été vandalisé par un groupe de gilets jaunes, en marge de l'acte XVII, dans la nuit de samedi à dimanche.

La loge maçonnique de Tarbes vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche.
La loge maçonnique de Tarbes vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche. © Maxppp - Laurent Dard

Tarbes, France

Beaucoup de meubles, d'objets détruits, d'autres renversés. Le temple maçonnique de Tarbes a souffert après une incursion violente par un groupe de gilets jaunes, vers minuit et demi, dans la nuit de samedi à dimanche.

Christophe Castaner a réagi

La loge maçonnique du Grand Orient de France, située au 7 rue Léon Dalloz, a vue sa porte fracturée, et de nombreux objets détruits. En revanche il n'y aurait pas eu de vol, selon la police. Les responsables ont pu se rendre sur place et constater les dégâts.

Les responsables des dégradations seraient un groupe de gilets jaunes. Il n'y a pas eu d'interpellation à cette heure. Une centaine de personnes se seraient séparées du reste de la manifestation qui se déroulait jusque-là dans le calme. 

Le ministre de l'Intérieur a réagi sur le réseau social Twitter en début d'après-midi, ce dimanche, avec comme commentaire, "après les juifs, les francs-maçons...". Il a par ailleurs salué "l'intervention rapide de la police nationale qui a mis fin aux exactions de ces individus qui n'ont d'autre projet que la haine."

Choix de la station

France Bleu