Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets Jaunes : les neuf manifestants interpellés à Tours samedi sont sortis de garde à vue

dimanche 13 janvier 2019 à 18:32 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine

Neuf personnes ont été interpellées samedi à Tours, lors de l'acte IX des gilets jaunes. Elles sont toutes sortie ce dimanche après-midi de garde à vue. Trois d'entre elles seront convoquées ultérieurement devant la justice.

Trois personnes, sur les neuf interpellées samedi à Tours, seront convoquées par la justice.
Trois personnes, sur les neuf interpellées samedi à Tours, seront convoquées par la justice. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

Neuf manifestants avaient été interpellés lors de la mobilisation des gilets jaunes ce samedi à Tours. Ce dimanche après-midi, ils sont tous sortis de garde-à-vue. Un simple rappel à la loi pour six d'entre eux. Les trois autres, dont notamment les deux individus interpellés dans le magasin H&M de la rue Charles Gille ont reçu une convocation devant le tribunal, à une date ultérieure.

Intervention des forces de l'ordre ce samedi dans le H&M de la rue Charles Gille à Tours. Deux personnes ont été interpellées.  - Radio France
Intervention des forces de l'ordre ce samedi dans le H&M de la rue Charles Gille à Tours. Deux personnes ont été interpellées. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Comme chaque samedi de mobilisation depuis quelques semaines à Tours, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et de tirs de flashball, alors que la situation a été parfois tendue ce samedi. Trois personnes ont été légèrement blessées selon la préfecture, dont notamment le Directeur départemental de la sécurité publique.