Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

"Gilets jaunes" : nouvelle fin de manifestation tendue à Paris

samedi 2 février 2019 à 18:40 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Paris

Plus de 10.000 « gilets jaunes » ont manifesté ce samedi 2 février dans Paris, pour le 12e samedi de mobilisation. La tension est montée en fin d’après-midi sur la place de la République.

Jérôme Rodrigues et d'autres "gilets jaunes" blessés ont pris la tête de "la grande marche des blessés"
Jérôme Rodrigues et d'autres "gilets jaunes" blessés ont pris la tête de "la grande marche des blessés" © AFP - LUCAS BARIOULET

Paris, France

En pleine polémique sur les LBD, les lanceurs de balles de défense, plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont encore défilé ce samedi 2 février, dans Paris. 

Dans la capitale, la manifestation était même spécifiquement dédiée aux victimes des forces de l’ordre, au lendemain de la décision du Conseil d'État de maintenir l'usage des lanceurs de balle de défense (LBD) dans les manifestations. Ainsi une "grande marche des blessés" s'est élancée vers midi à Paris, pour le douzième samedi du mouvement lancé il y a deux mois et demi. 

Jérôme Rodrigues en tête du cortège parisien

Parties depuis la place Félix-Eboué dans le XIIe arrondissement de Paris, plusieurs milliers de personnes ont d'abord rallié dans le calme la place de la République en milieu d'après-midi derrière des banderoles réclamant l'interdiction des grenades et des LBD et un kaléidoscope de visages tuméfiés. 13.800 personnes ont participé au cortège, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias, 10.500 selon la police.  D'après le ministère de l'Intérieur, 30 manifestants ont été interpellés au cours de la journée.

Devenu l'emblème des manifestants blessés, le "gilet jaune"  de Tremblay-en-France, Jérôme Rodrigues, gravement touché à l'œil droit samedi dernier, a été acclamé alors qu’il défilait en première ligne, derrière la banderole. D'autres figures du mouvement, notamment Eric Drouet et Maxime Nicolle, ont également participé à la marche.