Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Gilets jaunes : ouverture du procès de l’incendie du péage de Narbonne

Le tribunal correctionnel de Narbonne placé sous haute sécurité à partir de lundi. Pendant dix jours, 31 prévenus comparaissent pour l'incendie du péage et du peloton de gendarmerie d'autoroute de Narbonne en marge de la manifestation des Gilets Jaunes, dans la nuit du 1er au 2 décembre 2018.

L'épave des véhicules incendiés au péage de l'autoroute A9 à Narbonne, en décembre 2018, en marge de la manifestation des Gilets Jaunes
L'épave des véhicules incendiés au péage de l'autoroute A9 à Narbonne, en décembre 2018, en marge de la manifestation des Gilets Jaunes © AFP - RAYMOND ROIG

Narbonne, France

Le procès des présumés "casseurs" du péage et du peloton de gendarmerie d'autoroute débute aujourd'hui au tribunal correctionnel de Narbonne (Aude). L'incendie s'était déroulé dans la nuit du 1er au 2 décembre 2018, en marge des manifestations des Gilets jaunes. Dix jours d'audience au tribunal correctionnel de Narbonne, avec pas moins de 35 avocats et 48 parties civiles, dont la société d'autoroute Vinci.

L'engin de chantier charge avec une voiture en feu sur sa fourche

L'image de l'engin de chantier fonçant sur la barrière de péage avec sur sa fourche une voiture en feu pour incendier le péage dans la nuit du 1er au 2 décembre 2018 est l'un des épisodes emblématiques des violences du mouvement.

Ce soir là, 200 gilets jaunes manifestent devant le péage de Narbonne Sud lorsque tout dégénère. Pendant l'incendie, le personnel de la société d'autoroute et les gendarmes du peloton autoroutier doivent être évacués. Leur locaux sont détruits. Les pompiers et les gendarmes mobiles essuient des jets de canette, bouteille et cocktail Molotov.

Procès sous haute surveillance

28 hommes et 3 femmes sont jugés pour "participation à une association de malfaiteur", "destruction de biens par effet d'une substance explosive d'un incendie ou autre moyen dangereux", "violence sur personne dépositaire de l'autorité public" et "recel de vol aggravé". Parmi les peines, l'une peut aller jusqu'à dix ans ferme.

Dans un tract diffusé sur les réseaux sociaux, les Gilets jaunes appellent "à un grand rassemblement" à 8h devant le tribunal. Un important dispositif de sécurité est prévu pendant toute la durée du procès. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu