Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : peu de blessés et de gardes à vue depuis le début du mouvement dans l'Indre

vendredi 23 novembre 2018 à 19:05 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Berry

Les manifestations des gilets jaunes, qui ont lieu depuis samedi dernier dans l'Indre, n'ont pas dégénéré. D'après le parquet de Châteauroux, seules sept personnes ont été victimes de dégradations ou de violences, et on ne compte qu'une seule garde à vue.

: Un homme a été légèrement blessé par une voiture ce vendredi après-midi à Châteauroux.
: Un homme a été légèrement blessé par une voiture ce vendredi après-midi à Châteauroux. © Radio France - Gaele joly

Châteauroux, France

Cela fait une semaine maintenant que les gilets jaunes ont débuté leur mouvement dans l'Indre. Et, d'après la Procureure de la République de Châteauroux, la situation est sous contrôle, elle n'a "pas dégénéré". Dans le département, on dénombre sept victimes de violences ou de dégradations, et une seule garde à vue.

Un gilet jaune et un gendarme légèrement blessés

Dans l'agglomération de Châteauroux, on compte cinq plaintes déposées : deux par des policiers pour des outrages, les trois autres pour des violences ou des dégradations entre manifestants et conducteurs. Le scénario le plus fréquent, selon les autorités, est un automobiliste qui force le passage, des gilets jaunes qui détériorent sa voiture. Et finalement le conducteur qui décide de sortir de son véhicule et d'en venir aux mains.

A Châteauroux ce vendredi soir, une femme, au volant de sa voiture, n'a pas voulu attendre à un barrage filtrant. Elle a donc avancé et a légèrement blessé un manifestant. 

Dans le reste du département, on dénombre là quatre procédures judiciaires, la plupart pour les mêmes faits de violences et de dégradations, notamment à Issoudun et La Châtre. Un homme a, par ailleurs, été placé en garde à vue à Montgivray. Samedi dernier, il a blessé un gendarme. L'automobiliste en cause est poursuivi pour blessures involontaires.

Et puis, cinq communes du département font état de radars dégradés.

Les commerçants de Cap Sud portent plainte

Cinq commerçants de Cap Sud, la zone commerciale de Saint-Maur, ont écrit à la Procureure pour porter plainte pour "entrave à la circulation" ou "attroupements illégaux". Les chefs d'entreprise ou leurs employés n'ont pas pu aller travailler.

Le parquet de Châteauroux souligne que la situation est donc plutôt maîtrisée sur l'ensemble du département. Et pour le moment, les forces de l'ordre ne procéderont pas à davantage de contrôles, d'identité notamment.