Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Gilets jaunes : plus de 60.000 policiers et gendarmes mobilisés samedi, les casseurs "à nouveau au rendez-vous"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris, France Bleu Gironde, France Bleu Occitanie

Pour le 23e samedi de mobilisation des "gilets jaunes" ce samedi, l'État mobilise plus de 60.000 gendarmes et policiers partout en France. Selon le ministre de l'intérieur, "les casseurs seront à nouveau au rendez-vous" à Paris, mais aussi en région, comme à Toulouse, Montpellier et Bordeaux.

Le 16 mars, lors de la manifestation des gilets jaunes à Paris.
Le 16 mars, lors de la manifestation des gilets jaunes à Paris. © AFP - MUSTAFA YALCIN/ANADOLU AGENCY

L'État craint de nouvelles violences pour ce 23e samedi de manifestations des gilets jaunes. "Plus de 60.000 policiers et gendarmes seront mobilisés dans toute la France" ce samedi, a annoncé le ministre de l'Intérieur ce vendredi. A 11h, ce samedi, la préfecture de police de Paris avait interpellé 70 personnes. 

"Une menace sérieuse" de reproduire les violences du 16 mars

La mobilisation de ce week-end présente "une menace séreuse" selon Christophe Castaner, qui estime que "les casseurs seront à nouveau au rendez-vous à Toulouse, Montpellier et Bordeaux par exemple, mais en particulier à Paris". 

Selon le ministre, l'objectif de ces manifestants violents est de "reproduire le 16 mars", marqué par des scènes de casse et de pillage de commerces, en particulier sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris. c'est ce jour-là que le Fouquet's a notamment été incendié.

Les manifestations interdites dans plusieurs villes 

Les manifestations sont interdites dans les périmètres de plusieurs villes : à Paris sur les Champs-Élysées et  autour de la cathédrale Notre-Dame, à Nantes, Rouen, Caen ou encore  dans le Gard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu