Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : trois hommes comparaissent au Havre pour le pillage d'un magasin et un vol de pneus

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En Seine-Maritime, 34 personnes ont été interpellées depuis samedi 17 novembre, au cours de manifestations des gilets jaunes. Trois jeunes hommes doivent comparaître au Havre ce vendredi pour un vol de pneus et de le pillage d'un magasin d'informatique.

Illustration : des gilets jaunes bloquant le rond-point de la Brèque à Harfleur.
Illustration : des gilets jaunes bloquant le rond-point de la Brèque à Harfleur. © Radio France - Clément Comte

Trois jeunes hommes de 18 à 22 ans doivent être jugés en comparution immédiate vendredi après-midi au tribunal correctionnel du Havre. Ils sont accusés d'avoir volé des pneus et pillé un magasin d'informatique en marge du mouvement des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi. Un mineur a également été interpellé à leurs côtés et sera convoqué plus tard par un juge des enfants. 

250 pneus volés, puis utilisés sur les barrages de gilets jaunes

Tout a commencé du rond-point de la Brèque, l'un des points stratégiques de blocages de gilets jaunes en début de semaine. Vers 23 heures lundi, quelques gilets jaunes tiennent un barrage quand arrive un camion chargé de plus de 900 pneus. Il est très vite immobilisé, son système de sécurité désactivé et malgré l'opposition virulente de certains manifestants, les quatre mis en cause volent des pneus par dizaine. 250 au total, selon le chauffeur du poids lourds. Ces pneus auraient servi par la suite à alimenter des feux sur des barrages.

Un magasin d'informatique et un restaurant pillés

Une heure plus tard, toujours près de la Brèque, une trentaine de personnes entre par effraction dans un magasin d'informatique et le pille. Les quatre suspects sont présents. Deux d'entre eux ont même reconnu avoir volé un téléviseur. Dans cette affaire, environ une dizaine de témoins ont été entendus par la police.

Une troisième enquête est toujours en cours. Elle concerne le pillage d'un restaurant de la même zone commerciale, également dans la nuit de lundi à mardi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess