Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : un mort et 4500 manifestants en Pays de Savoie dans des rassemblements parfois très tendus

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Au plus fort de la journée ce samedi, ce sont 4500 gilets jaunes qui se sont rassemblés en Pays de Savoie sur 34 lieux. La situation a été dramatique à Pont-de Beauvoisin avec une manifestante tuée par une voiture. Au viaduc des Egratz les CRS ont utilisé les bombes lacrymogènes.

Des manifestants à Chambéry
Des manifestants à Chambéry © Radio France - Sarah Gilmant

Au plus fort de la journée ce samedi, ce sont 4500 gilets jaunes qui se sont rassemblés en Savoie et en Haute-Savoie sur 34 lieux différents, que ce soit des barrages filtrants ou bloquants.

Une manifestante de 63 ans tuée au Pont-de-Beauvoisin

La situation a été dramatique au Pont-de Beauvoisin en Savoie avec une manifestante tuée par une voiture. Un peu avant huit heures du matin, la conductrice d'une voiture a été ralentie par un petit groupe de manifestants qui ont tapé sur sa voiture, elle a paniqué et foncé sur eux. Une manifestante de 63 ans a été tuée. 

Les bombes lacrymogènes utilisées aux Egratz

En Haute-Savoie, la Préfecture a recensé 2.000 manifestants ce samedi sur 23 points différents. Au viaduc des Egratz en Haute-Savoie les CRS ont utilisé les bombes lacrymogènes vers 16h45. Après "plusieurs tentatives de négociations avortées avec les manifestants" selon la préfecture de Haute-Savoie, les CRS ont reçu l'ordre de disperser le rassemblement de 400 personnes avec des gaz lacrymogènes. La situation a été très tendue dans ce secteur. Un petit groupe de manifestants a caillassé les forces de l'ordre avec des pierres et des bouteilles. L'affrontement a été physique. L'un des manifestants a reçu un coup de matraque sur la tête.

Bilan de la journée en Haute-Savoie : 11 gendarmes et CRS blessés ainsi que six manifestants. A Anthy-sur-Léman, là aussi un rassemblement a réuni 400 personnes. 

Ambiance bon enfant puis de plus en plus tendue à Chambéry

En Savoie, la Préfecture a recensé 2.500 manifestants sur 11 points. La circulation a été plus que compliquée sur la voie rapide urbaine de Chambéry. Au début de la matinée, vers 9 heures, l'ambiance était plutôt bon enfant avant de se tendre au cours de la matinée, quand des automobilistes ont tenté de forcer les barrages filtrants. Une vidéo prise par notre journaliste Sarah Gilmant témoigne de ces violences, isolées, en marge de la manifestation.

Choix de la station

France Bleu