Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : un Strasbourgeois condamné à quatre mois de prison ferme pour entrave à la circulation

lundi 19 novembre 2018 à 19:19 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Un trentenaire strasbourgeois a été condamné ce lundi à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour entrave à la circulation et mise en danger de la vie d'autrui.

Sous le pseudonyme de Kromalin, ce Strasbourgeois a participé déguisé aux barrages de ce samedi
Sous le pseudonyme de Kromalin, ce Strasbourgeois a participé déguisé aux barrages de ce samedi - capture d'écran

Strasbourg, France

Un Strasbourgeois âgé de 32 ans a été condamné ce lundi 19 novembre à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Strasbourg, en comparution immédiate, pour entrave à la circulation et mise en danger de la vie d'autrui. Il répondait aussi de rébellion, un délit pour lequel il a été relaxé. Il a participé ce samedi aux rassemblements des gilets jaunes strasbourgeois déguisé en mascotte tricolore.

Gêne à la circulation

Le jeune homme écope d'une peine de prison ferme mais devrait rentrer chez lui ce lundi soir. En effet, le magistrat n'a pas réclamé son maintien en détention. Il lui a accordé un aménagement de peine. Samedi, avec une poignée de manifestants, il a déambulé sur l'autoroute A35 à hauteur de Strasbourg et sérieusement gêné la circulation.

Ce performeur strasbourgeois n'en est pas à son coup d'essai. Il était monté en mai dernier sur un radar automatique intelligent, quai Pasteur, dans la capitale alsacienne, déguisé en poulet.