Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : 170 hectares de pins brûlés près de Captieux, une centaine de pompiers mobilisés

vendredi 20 avril 2018 à 22:00 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu

Un important feu de forêt s'est déclaré vendredi vers 18h à St Michel de Castelnau, en Sud-Gironde, à la limite des Landes et du Lot-et-Garonne. 170 hectares de pins ont été parcourus par les flammes. Un Dash bombardier d'eau est intervenu pour épauler la centaine de pompiers sur place.

Incenide de forêt en Gironde -illustration -
Incenide de forêt en Gironde -illustration - © Maxppp -

Saint-Michel-de-Castelnau, France

C'est la première alerte sérieuse sur le front des incendies de forêt en Gironde : un  gros incendie s'est déclaré vendredi en fin d'après-midi sur la commune de St Michel de Castelnau, près de Captieux, en Sud-Gironde, à la limite des Landes et du Lot-et-Garonne. 

De gros moyens ont été mobilisés, une centaine de pompiers ont été dépêchés sur place, avec des renforts venus des départements voisins. Un Dash , avion bombardier d'eau a également effectué des largages. A 21h 30, le feu était  fixé, c'est à dire qu'il ne progressait plus. Au dernier bilan, 170 hectares de pins ont brûlé.  

Le feu s'est déclaré vers 18h, et s'est propagé rapidement, à la faveur d'un vent de sud-est relativement important, ce qui lui a permis de prendre rapidement de la surface. Le largage effectué par l'avion a permis de freiner significativement la progression du feu. - Commandant Philippe Carrière, officier de communication au CODIS de la Gironde, présent sur l'intervention. 

Les conditions climatiques - la chaleur qui règne en ce moment sur la Gironde - ont fait également que les flammes se sont propagées à vitesse grand V. 

Le vent de sud-est qui souffle depuis le début de la semaine a la particularité d'être chaud et sec, puisqu'il vient de l'intérieur des terres. Le deuxième facteur, c'est qu'en cette saison, la végétation n'a pas encore repoussé, et les fougères de la saison précédente sont très combustibles. 

"Le feu a progressé très rapidement" Commandant Philippe Carrière, du CODIS de la Gironde

Et la centaine d'hommes mobilisés devaient rester en surveillance sur place toute la nuit pour éviter que le feu ne reprenne .